Compass Gold mise sur l’or de Sikasso pour sortir de la crise

9
Selon le magazine «Africa intelligence», sortant de plusieurs années d'incertitude sur la poursuite de ses activités, la junior Compass Gold se réimplante dans l'or malien pour ouvrir une nouvelle page de son histoire. Mi-novembre, les actionnaires de la junior canadienne Compass Gold Corp ont approuvé une transaction pour reprendre cinq permis d'exploration aurifères jusque-là détenus par l'australien Mali Gold Exploration (MGE) dans la zone de Sikasso. C'est un retour aux sources pour Compass qui, en difficultés financières, avait vendu en 2013 toutes ses licences aurifères maliennes à l'australien Oklo Resources, et cherchait depuis à se relancer. L'équipe de direction de Compass est largement constituée de cadres d'Oklo. Son ex-président, le financier australien James Henderson, a le même poste chez Compass, son fonds Transocean Securities en étant actionnaire. Le géologue malien Madani Diallo, directeur d'Oklo dans son pays, siège au conseil d'administration de Compass. Après l'acquisition de MGE, James Henderson et Madani Diallo devraient être maintenus dans leurs fonctions. Le poste de P-DG de Compass devrait être attribué à un nouveau venu, Larry Phillips, cofondateur du canadien IamGold, opérateur des mines d'or de Sadiola et Yatela. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here