Investissements au Mali : Le grand rendez-vous du pari a ouvert ses travaux

6
Sous l’appellation de forum Invest In Mali, le grand rendez-vous qui se veut le pari par lequel l’Agence pour la Promotion de l’Investissement (API) et son ministère de tutelle à savoir celui de l’investissement et du secteur privé entendent vendre la destination Mali au monde des affaires, a ouvert ses travaux le jeudi 7 décembre 2017 à l’hôtel Laïco de l’Amitié de Bamako. « Nous venons de loin et Inchallah nous irons loin. La destination Mali demeure l’une des plus compétitives en Afrique » ; c’est en ces termes que le président Ibrahim Boubacar Keita a officiellement donné le coup d’envoi de ces assises de 2 jours qui ont réuni plus de 500 participants de 28 nationalités différentes venus des quatre coins de la planète. Du 7 au 8 décembre donc, ces investisseurs étrangers, locaux et ceux de la diaspora vont s’imbiber de 200 projets inscrits dans les quatre secteurs d’investissement retenus dans l’agenda du forum. Il s’agit de l’Agriculture, de l’Elevage, de l’Energie et des Infrastructures. Le tour d’horizon de ces projets se fera à travers 300 rendez-vous B2B. La cérémonie d’ouverture de cette grande rencontre a été l’occasion pour le ministre des investissements et du secteur privé de laisser entendre que le Mali a plus que jamais besoin de ce forum en raison du décalage qui existe entre ce qui se dit de lui à l’extérieur et les réalités sur le terrain. Pour M. Konimba Sidibé puisque c’est de lui qu’il s’agit, nul ne doute que l’Afrique en général et le Mali en particulier est une terre d’investissements en raison de ses potentialités. « Il faut une diversification et une transformation structurelle de l’Agriculture, et cela se traduit par l’abandon de l’ancien système d’exploitation » a déclaré le ministre pour qui, seule la transformation crée de la valeur ajoutée. D’où son appel à l’investissement privé dans les opportunités du Mali notamment dans l’agrobusiness. Pour planter le décor avant l’entrée dans le vif du sujet, M. Ousmane Touré, le Directeur Général de l’API a lancé un appel à l’endroit des participants en leur demandant de capitaliser les projets en de véritables pionniers. Et, à titre de stimulus, il s’est appuyé sur des pionniers tels Marc Bristow de Anglo Gold, Moussadek Bally du groupe Azalaï hôtel, de Aissata Diakité de Zaban Holding etc. qui ont su exploiter les atouts dont dispose le Mali. Selon M. Touré, ces figures qui ont investi au Mali, constituent des Pionniers qui ont fait preuve d’Audace en courant des Risques dans l’Innovation. Ainsi définit-il les quatre lettres qui composent le mot ‘’pari’’ que le Mali s’est fait par l’organisation de ce forum. André SEGBEDJI/abamako.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here