Lancement des activités de la plateforme « sauvons le Mali »

10
En vue d’apporter leur coup de pierre dans la construction de l’édifice communal, la plateforme «sauvons le Mali » a procédé, le samedi 2 décembre 2017 sur le terrain bélier de Lafiabougou, au lancement des activités de son mouvement. La cérémonie de lancement présidée par M. Assane Sidibé, président de la plateforme « sauvons le Mali » et non moins adjoint du maire de la commune IV a eu lieu en présence de M. Modibo Keita, représentant de la mairie de la commune IV ainsi que plusieurs membres de l’association. Selon le président de la plateforme, Assane Sidibé, le mouvement « sauvons le Mali » est un groupement d’une centaine d’associations de jeunes, femmes et de corporations diverses dont l’objectif est le développement économique et social du Mali. La plateforme a comme actions prioritaires : l’assainissement du cadre de vie pour la santé de la population ; une gestion saine du patrimoine collectif à travers le foncier ; une désinfection régulière des caniveaux ; pour une réduire sensiblement les cas de paludisme ; une gestion des ressources collectives à travers la moralisation des dépenses publiques et la création d’emplois dans des secteurs de productions comme industrie, le commerce et l’agriculture. La plateforme « sauvons le Mali » cultive le patriotisme, le sens de la justice sociale, la gestion saine des ressources du Mali, a fait savoir M. Sidibé. Aux dires du président du mouvement, de l’indépendance à nos jours, le Mali a fait face à de nombreuses épreuves dont la majeure partie se trouve dans la perte progressive de nos valeurs qui sont la droiture, le sens élevé de la patrie, la solidarité et le sens de l’intérêt commun ont conduit le pays vers l’incertitude. A cause de la corruption et l’injustice, notre pays traverse les moments difficiles dont les conséquences assombrissent l’horizon au quotidien. C’est fort de ce constat amer que la plateforme « sauvons le Mali » a été créée. Il a ajouté que la création de cette plateforme les permettra d’apporter leur pierre dans l’édifice commun. M. Sidibé a poursuivi en disant que le patrimoine commun leur exige la défense de la patrie. Pour atteindre l’objectif, dira le président de la plateforme, ils tendent la main à toutes les bonnes initiatives et toutes les formes d’organisations sociales œuvrant pour le développement économique et social pour le Mali. La plateforme a promis de faire don de 5 milles poubelles et d’une dizaine de forages. La cérémonie a pris fin par la visite des machines gradeur et purificateur patrimoine de la plateforme et la remise de la clé d’un corbillard à la mosquée Oulèguem de Sébénicoro. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here