Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CANAM) : Plus de 40 milliards F CFA de recettes mobilisées !

64
Le Conseil National du Patronat du Mali a abrité la 15e session ordinaire du conseil d’administration de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (Canam). La cérémonie d’ouverture de cette session s’est tenue le mercredi 6 décembre sous la présidence du Pr Mamady Kané, Président du conseil d’administration de la CANAM et en présence et de son Directeur général M. Luc Togo. Passer en revue le procès verbal de la 14ème session, l’état de mise en œuvre de ses recommandations, examiner le programme d’activités 2016, l’état d’exécution de son budget ainsi que celui de 2017, voilà les points qui étaient au centre de cette 15ème session du CA de la CANAM. Une session qui a permis aux administrés de fixer les états financiers au titre de l’exercice clos au 31 décembre 2016 conformément au rapport du Commissaire aux Comptes. D’entrée de jeu le président du Conseil d’administration, s’est réjoui de la reconduction de presque l’ensemble des administrateurs pour un nouveau mandat de trois ans. Un signe non trompeur, à la fois de la confiance placée en eux par leurs institutions respectives et des avancées enregistrées surtout dans la mise en œuvre de l’AMO. 2016, une année charnière dans l’atteinte des objectifs ! A l’ouverture de cette 17ème session, le Pr Mamady Kané n’a pas manqué de faire le constat indiscutable des retombées positives des activités réalisées en 2016. Car celles-ci ont permis entre autres d’améliorer la qualité des services offerts par la Canam, de mettre en œuvre les recommandations des missions de contrôle, de fournir des prestations de soins de qualité aux assurés, d’améliorer même la gestion de la CANAM. De même, elles ont développé la communication sur l’AMO et renforcer les capacités du personnel. Selon lui , les recettes mobilisées est de 40.355.690.709 FCFA sur une prévision de 42.096.295.010 FCFA, soit un taux de réalisation de 96%. En termes de cotisations encaissées, le PCA de la CANAM, dira qu’en 2016, le montant se chiffre à 38.963.267.896 FCFA sur une prévision de 40.527.514.010 FCFA, soit un taux de réalisation de 96%. Pour ce qui concerne les dépenses effectuées, elles s’élèvent à 37.515.424.426 FCFA sur un montant prévisionnel de 42.096.295.010fcfa, soit un taux d’exécution de 89%. « C’est l’occasion, d’encourager, de féliciter et de remercier au nom des Administrateurs et au mien propre, les responsables de la CANAM et ceux des Organismes Gestionnaires Délégués pour les louables efforts fournis, spécifiquement dans la réalisation des activités du programme d’activités 2016 » a déclaré le Pr Kané. 2017, toutes les dépenses couvertes ! Toujours dans son discours d’ouverture de la 15ème session du CA de la CANAM, le président de conseil d’administration a fait un détour sur le bilan à mi-parcours de l’année 2017. Au regard de ce bilan, il y a lieu de souligner la réalisation de 84 activités au cours du 1er semestre sur188 programmées, soit un taux de réalisation de 44,68% et 27 activités sont en cours de réalisation. Et ce qu’il faut noter à ce niveau, selon le PCA, est le fait que la réalisation de ces activités a concerné les domaines de l’amélioration de la gestion financière, le fonctionnement du régime, la fourniture des prestations de qualité et le renforcement des capacités du personnel , sans oublier l’amélioration du cadre de travail. Pour la même période, les cotisations encaissées par la Canam s’élèvent à 21.283.369.463 FCFA sur une prévision de 51.000.000.000fcfa soit un taux de réalisation de 42%. Quant aux recettes, elles ont été à l’ordre de 22.312.931.516 FCFA sur une prévision de 53.011.500.000.Et les dépenses se sont chiffrées à 17 781 933 588 FCFA sur une prévision toujours de 51 milliards FCFA. A ce niveau, le Pr Mamady Kané a apporté la précision suivante : « les recettes mobilisées pendant cette période ont pu couvrir les différentes dépenses effectuées, notamment les dépenses techniques, d’investissement et de fonctionnement ». Cela, avant de préciser que face à l’accroissement des dépenses techniques notamment au niveau de la CMSS (Caisse Malienne de Sécurité Sociale) il est apparu nécessaire de procéder à la rectification du budget 2017. Ce qui a fait que les dépenses sont passées de 13.000.000.000 FCFA à 14.900.000.000 FCFA soit un taux d’accroissement de 15%. « Cette tendance justifie l’augmentation globale des dépenses techniques qui passent de 33.741.361.28 FCFA à 36 441361284 FCFA » a-t-il affirmé. Quant au Directeur General de la CANAM, Luc Togo, il dira que la caisse d’assurance maladie a mené un certain nombre d’activités parmi lesquelles le démarrage de l’enrôlement pour la production des cartes biométriques. Selon M. Togo, des conventions avec les établissements ont été signées en 2O16, dans la même optique il affirmera que de nos jours 17OO établissements sont conventionnés avec la Caisse nationale d’assurance maladie pour offrir des prestations aux assurés. C’est pourquoi à la lumière de l’intervention de M. Togo, il ressort que 98% du budget ont été exécutés, pour l’essentiel au compte de remboursement des établissements qui offrent des prestations dans le cadre de la prise en charge des assurés. Ce n’est pas tout, loin s’en faut, car selon le DG de la CANAM, sa structure a surtout travaillé avec de nombreux établissements de soins afin d’améliorer la qualité de la prise en charge des assurés. Toute chose qui laisse entrevoir que la priorité de la CANAM est bien la prise en charge adéquate de ses assurés. Par Fatoumata COULIBALY Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here