Réalisation de projets industriels structurants au Mali : L’Etat du Mali, les opérateurs économiques maliens et des investisseurs italiens signent un protocole d’accord

16
Le siège du patronat malien a servi de cadre le samedi 9 décembre 2017, à la signature d’un protocole d’accord entre le gouvernement de la République du Mali, le Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) et la Confidustria Assafrica et Mediterraneo afin de susciter la réalisation de projets industriels structurants. C’était sous la présidence du ministre du développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, en présence de Mamadou Sinsy Coulibaly, Président du CNPM, Pier Luigi D’Agata, PDG de la Confidustria, le Consul d’Italie au Mali, Daniel Dembélé ainsi que le chargé du secteur privé de la Banque Mondiale, Alexandre Laure. Aux fins de se doter d’un cadre approprié pour leur coopération interinstitutionnelle future, dans le respect de leurs procédures et règlements respectifs, ainsi que des accords ou approbations qui seraient ultérieurement nécessaires pour encadre les activités spécifiques envisagées, les parties ont signées ce protocole d’accord qui a pour objet de formaliser l’intention des parties de renforcer le partenariat entre l’Etat du Mali, les opérateurs économiques maliens et les investisseurs italiens afin de susciter la réalisation de projets industriels structurants. Dans son intervention, le Président du CNPM, Mamadou Sinsy Coulibaly a fait savoir que la signature de ce protocole intervient suite au forum « Invest in Mali ». Il dira que c’était un processus qu’ils avaient commencé depuis plus de trois mois avec la Banque Mondiale. Ainsi, il a souligné qu’ils ont posé les jalons afin que les deux entités puissent travailler main dans la main. Selon lui, la présence de la Banque Mondiale, le patronat italien et l’Etat malien à cette signature est pour la caution morale et que c’est pour donner l’initiative aux autres investisseurs italiens de venir au Mali parce qu’il n’ya pas de danger. En ce sens, il a souligné qu’ils seront protégés par le gouvernement du Mali. De même, qu’ils seront accompagnés par la Banque Mondiale et le secteur privé. Par ailleurs, le PDG de la Confidustria Assafrica et Mediterraneo, Pier Luigi D’Agata a expliqué qu’ils ont participé au Forum Invest in Mali qui a été très intéressant et qui a démontré la volonté forte du gouvernement et du patronat malien à bâtir et à développer une industrie forte et compétitive. Pour lui, cet accord est très important et qu’ils sont prêts à s’engager pour travailler ensemble pour développer l’industrie au Mali avec leurs entreprises. Aussi, il a souligné que l’Italie est leaders dans le monde des petites et moyennes entreprises et c’est un model qui a donné plus d’emplois et de développement technologique. De ce fait, il a déclaré que les caractéristiques de l’industrie d’Italie sont spécifiques et que ces caractéristiques sont importants pour un pays comme le Mali afin de l’aider dans le développement industriel à travers des investissements, des transferts de compétences et autres. « Nous travaillerons à partir de janvier 2018, pour implanter une collaboration structurelle dans le secteur industriel», a-t-il précisé. En outre, le représentant de la Banque Mondiale ainsi que le consul d’Italie au Mali ont tous appréciés cette initiative de partenariat qui va permettre à l’industrie malienne de valoriser ces produits. Quand au ministre du développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, il a remercié les parties d’avoir faire le pari du Mali. Pour lui, cette rencontre illustre à suffisance l’adhésion des industriels de la Banque Mondiale et surtout du patronat malien au plan d’action d’accélération du développement industriel du gouvernement. « Je pense que tous ceux-là participent effectivement de la mise en œuvre de la vision du Président de la République », a indiqué le ministre. Ousmane Baba Dramé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here