Vision 2020 des réseaux de femmes d’épargne et de crédit : Care Mali lance le débat

29
Il s’agit, entre autres, de partager les acquis en matière d’utilisation de la méthodologie « Epargne crédit des Femmes » au Mali et dans d’autres pays du Sahel (Niger, Tchad). L’Ong Care Mali a organisé du 4 au 6 décembre 2017, au Mémorial Modibo Keita, une table ronde sur « Vision 2020 des réseaux et groupes des femmes d’épargne et crédit ». C’était sous la présidence du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Traoré Oumou Touré, en présence du Directeur Pays de Care, Yawo Douvon, et de la Présidente du réseau des femmes, Traoré Adja Bintou Diarra. Care Mali a initie cette table ronde sur la vision des réseaux de femmes MJT ou des coordinations de femmes bénéficiaires de l’approche des autres acteurs pour appuyer les femmes dans leur engagement à long terme pour la réalisation des droits des femmes. Son objectif est de partager les acquis en matière d’utilisation de la méthodologie « Epargne crédit des Femmes » au Mali et dans d’autres pays du Sahel (Niger, Tchad) ; de promouvoir l’inclusion financière des groupes en terme de potentiel économique pour le développement de dynamique partenariale avec les Institutions financières formelles ; de forger une vision commune pour l’avenir de l’autonomisation socioéconomique et politique des femmes encadrées sur la méthodologie. Pendant 3 jours, les participants de cette table ronde ont mené des réflexions sur la vision 2020 des réseaux des femmes MJT sur la base des informations présentées par les différents acteurs ; le rôle pour les femmes dans la lutte contre la pauvreté et les attentes vis-à-vis des acteurs étatiques et du secteur privé. Le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, dans son intervention, a expliqué que la présente table ronde symbolise le modèle de résultat tangible que son département et ses partenaires ambitionnent pour les femmes au Mali, à savoir les accompagner à être mieux structurées et autonomes sur la base d’une vision claire issue de leurs réflexions propres pour transcender les difficultés qui jonchent leurs vies quotidiennes pour s’imposer en leaders qui inspirent confiance et forcent le respect. Ce modèle du groupe d’épargne constitue de nos jours un modèle réussi et c’est ce qui justifie son adoption à large échelle par un nombre important d’intervenants a –elle dit. A cet effet elle a salué la mise place de la plateforme des intervenants en matière de promotion et d’accompagnement de ces groupes. Car, c’est la garantie que des synergies seront développées en vue d’assurer un meilleur maillage et proscrire les risques de doublons, a expliqué Traoré Oumou Touré. C’est l’opportunité de louer le Programme innovant ‘’ Femmes en Mouvement’’ que Care et ses différents partenaires ont récemment lancé et qui projette atteindre 7 millions de femmes avec le modèle d’épargne et de crédit en Afrique de l’Ouest d’ici 2020. Le Directeur pays de Care international, a fait savoir que l’organisation conjointe de cette table ronde est la parfaite expression d’un réel désir de mutualiser les efforts et mobiliser les ressources pour atteindre un haut niveau d’impact durable. Selon lui, cette table ronde, est aussi une opportunité extraordinaire que les femmes du réseau partage avec Care pour célébrer avec elles les 17 ans d’existence du modèle d’épargne et de crédit qu’elles ont réussi à faire évoluer sous différents formats de groupes individuels et de réseaux aux niveaux village, commune, cercle et région. Quant à la présidente du réseau des femmes, elle a imploré Dieu, afin qu’il fasse que cette vision ouvre une nouvelle ère pour le modèle Musow ka Jigiya Ton, groupe/réseaux d’épargne et crédit afin que ce soit un soleil de bonheur qui illumine tout le Mali. AMT Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here