3ème édition du Salon de l’Entrepreneuriat : La JCI Universitaire Bamako suscite l’esprit d’entreprise chez les jeunes

24
Dans le souci de permettre aux chefs d’entreprises d’ouvrir leurs portes aux jeunes diplômés en quête d’emplois, la Jeune Chambre Universitaire Bamako en collaboration avec des associations et des universités ont lancé la 3ème édition du Salon de l’Entreprenariat, le samedi 9 décembre dernier au Gouvernorat du District de Bamako. La cérémonie de lancement était présidée par la directrice du projet, Mlle Djessira Niang. Cette édition a été marquée par un panel et une exposition sur le thème : «enjeux et opportunités de l’agro-business pour la jeunesse malienne». La directrice du projet s’est réjouie de la bonne collaboration des membres de la commission d’organisation et a salué tous les partenaires. Selon Djessira Niang, ce salon permettra aux jeunes d’être outillés sur les secteurs porteurs d’emplois au Mali et surtout d’éveiller en eux, un esprit d’entreprenariat à travers des témoignages de grands entrepreneurs maliens évoluant dans l’agro-business. Pour Djessira Niang, l’entreprenariat est un état d’esprit qui nécessite le renvoi à une dynamique d’action, à un engagement dans un projet collectif. Le secteur de l’agro-business dit-elle,occupe plus de 80% des personnes actives au Mali et contribue à 49% au Produit Intérieur Brut. D’après elle, ce constat suffit pour poser la problématique de l’emploi des jeunes qui trouvera sa solution dans ces activités constituant la principale vocation pour les concitoyens. A sa suite, Mme Kanté GoundoYaressi, porte-parole des panelistes dira que la problématique de l’emploi des jeunes représente un débat récurrent et existe partout dans le monde. Pour elle, le Mali ne déroge pas à cette problématique d’autant plus que la particularité de notre pays est d’avoir plus de la moitié de sa population qui a moins de 30 ans. «Si cette rencontre a lieu aujourd’hui, c’est parce que nous sommes convaincus que l’entreprenariat est l’une des solutions permettant de remédier aux problèmes d’accessibilité à l’emploi des jeunes», a-t-elle ajouté. La marraine de l’organisation, Mme Touré Aminatou Abdou Saleh quant à elle a expliqué aux jeunes, les vertus et les caractères d’un bon entrepreneur. Avant de réitérer son engagement à accompagner cette initiative. Solo Minta Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here