Opérationnalisation du G5 Sahel : Plus de la moitié des ressources financières promise

15
Grâce au dynamisme de la diplomatie malienne, le gouvernement a pu obtenir du Royaume saoudien 100 millions de dollars soit plus de 55 milliards de francs CFA. C’est la principale information du mois qui a été donnée, par le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale. Du 25 au 27 novembre dernier, des membres du gouvernement ont effectué une mission au Royaume d’Arabie Saoudite pour convaincre ce potentiel partenaire du Mali à appuyer le financement du G5 Sahel. Après des heures d’échanges sur les voies et moyens du renforcement de la Coopération bilatérale entre le Mali et l’Arabie Saoudite. Notamment la mobilisation des ressources pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel, les émissaires ont atteint leur objectif principal. En tout cas, c’est ce qui ressort du communiqué du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale. L’objectif de cette mission était d’échanger sur les voies et moyens du renforcement de la coopération bilatérale entre le Mali et l’Arabie saoudite et d’œuvrer à la mobilisation des ressources pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel. «Le Mali en tant que membre de la coalition militaire islamique contre le terrorisme et Président en exercice du G5 Sahel a souligné l’importance du soutien du Royaume d’Arabie saoudite aux initiatives du G5 Sahel. Ainsi, ce pays ami s’est engager à apporter une contribution de 100 millions de dollars US avec une valeur de plus de 55 milliards de francs CFA pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel », précise ledit communiqué. Cet appui saoudien, se réjouissent les autorités maliennes, donnera un grand souffle au G5 pour sa première année d’opérations étant donné que celui-ci a un besoin de financement évalué à plus de 250 milliards de francs CFA. Ainsi, cette contribution viendra ainsi remplir la cagnotte des promesses de financement à plus de 100 milliards de francs CFA. Car, outre l’engagement de l’Union Européenne à contribuer à hauteur de 50 millions, les 10 millions de chaque État membre, et 8 millions de la France, les Etats-Unis décident aussi d’apporter jusqu’à 30 milliards de francs CFA d’aide. Ces montants ajoutés aux 55 milliards de Fcfa promis par l’Arabie saoudite, on dépasse la moitié du financement nécessaire à l’opérationnalisation du G5 Sahel. Une occasion pour les autorités saoudiennes de saluer les efforts déployés par le Président Ibrahim Boubacar KEÏTA à la tête de cette organisation. Avant de rassurer sa disponibilité à soutenir le Mali à chaque fois que le besoin se fera sentir. Oumar KONATE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here