Gestion des ressources naturelles : MFC met en compétition des jeunes talents

45
Pour son concours dénommé “Idée de projets innovants dans le domaine de l’environnement et la gestion des ressources naturelles“, l’ONG Mali Folkecenter (MFC) a retenu samedi 34 des 65 dossiers reçus à la date butoir du 30 novembre 2017. Face à la problématique et au défi environnemental lié à la croissance démographique fulgurante, à l’appauvrissement des sols de cultures par des pratiques (engrais et agriculture intensive à travers la déforestation)… l’ONG Mali Folkecenter (MFC), en partenariat avec DFE (une ONG danoise), a mis en œuvre un projet d’agroforesterie qui se veut une réponse à long terme de gestion durable des ressources naturelles au Mali précisément dans la commune de Finkolo-Ganadougou et à Bamako. Les thèmes du concours sont, entre autres, “les énergies renouvelables ou efficacité énergétique”, “l’agroforesterie”, “le recyclage des déchets solides et liquides”, “l’agro-alimentaire bio et naturelle”. Trente-quatre dossiers sur 65 ont été reçus. Ce résultat concerne des écoles et associations en l’occurrence de l’Association O2, l’Association jeunes volontaires pour l’environnement, la Jeune chambre internationale Bamako Espoir, l’Association Climate-Mali, l’Ecole de formation agro-pastorale “Soumatio Diamouténé” de Sikasso, l’Institut agro-sylvo-pastoral de Bougouni, l’Ecole privée agro-pastorale du district (Epad) et de l’Institut de formation agro-sylvo-pastorale de Bamako (Ifab). Parmi les porteurs des projets figurent huit femmes, 25 hommes et un groupe. Parmi les idées figurent : 19 alimentations bio/naturelle, 7 agroforesterie, 4 recyclage des déchets, une énergie renouvelable et 3 projets d’agroforesterie/alimentation bio. Aux dires du consultant du projet, Mahamadou Karamoko Diarra, les porteurs de projets de ses regroupements prendront part à un atelier de formation en montage de plan d’affaires aux termes duquel les dix meilleures idées de projet seront sélectionnées, suivies et accompagnées par les mentors (Mali Folkecenter, l’ONG danoise, Access, Initiative verte, etc.) Ousmane Ouattara, directeur du MFC, a salué la participation des élèves et l’accompagnement des administrateurs d’école, ce qui démontre leur intérêt pour la formation et l’employabilité des étudiants. Il a invité les candidats retenus à profiter au maximum de cette opportunité et de contribuer à relever le défi environnemental auquel se trouve confronté notre pays. Cette initiative prendra fin en 2019, indiquera-t-il. La formation des candidats se tient du 12 au 14 décembre 2017 et sera émaillée de visites du terrain. Ousmane Daou Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here