Le nombre d’enfants touchés par la malnutrition est élevé au Mali et au Niger selon une étude

67

APA-Dakar (Sénégal) - Le Mali et le Niger sont des pays où le nombre d’enfants touchés par la malnutrition aigüe est élevé, indique une étude menée par l’ONG Action contre la faim (ACF) dont les conclusions ont été présentées jeudi à Dakar au cours d’un atelier. Selon le Dr Eric Kouam, expert en santé publique et nutrition « les conflits armés notés dans les régions du nord Mali et à l’est du Niger ont favorisé le déplacement des populations qui deviennent vulnérables et causé la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans». «Une hausse de 27℅ du nombre d’enfants de moins de cinq ans en risque de malnutrition aigue a été observée dans la région sahélienne. », lit-on encore dans le rapport de ACF, produit après des travaux d’un an. Selon l’UNICEF, en 2017 quelque 8,6 millions d’enfants souffriront d’une malnutrition aigüe au Sahel et au Nigeria et 3,3 millions de sa forme la plus sévère, représentant plus de 20℅ du fardeau mondial de la malnutrition aigüe mondiale. Le choix des deux pays objet de l’étude peut s’expliquer, selon Fanta Touré, l’organisatrice de la cérémonie de présentation, par le fait que ces pays « ont des spécificités différentes, c’est également deux pays qui ont une longue expérience par rapport à la lutte contre la malnutrition et également deux pays actuellement confrontés à des situations d’urgence sanitaire et également nutritionnelle à cause des conflits armés auxquels ils font face. » L’objectif de cet atelier est de « développer un outil, une approche et une méthode standard et adapté au contexte des systèmes de santé en Afrique de l’ouest, permettant d’analyser et de renforcer le processus d’intégration et d’approbation des activités de prise en charge de la malnutrition sévère aigue. » Trois présentations d’étude ont été faites durant cette journée, notamment une « évaluation des capacités de réponse du système de santé face aux urgences sanitaires et nutritionnelles au Sahel (études du cas du Mali et du Niger) », Les participants ont également suivi une communication portant « analyse des cadres et mécanisme de coordination pour la prévention et la réponse aux urgences sanitaires et nutritionnelles au Sahel (étude de cas du Mali et du Niger) » et enfin « Elaboration d’un outil et approche standard pour l’intégration de la prise en charge de la malnutrition aiguë sévère au sein des systèmes de santé en Afrique de l’ouest. » Source : Africatime Africatime

8 COMMENTAIRES

  1. Pretty section of content. I just stumbled upon your site and in accession capital to assert that I get in fact enjoyed account your blog posts. Any way I’ll be subscribing to your feeds and even I achievement you access consistently quickly.

  2. First of all I would like to say fantastic blog! I had a quick question that I’d like to ask if you do not mind. I was interested to know how you center yourself and clear your thoughts before writing. I’ve had difficulty clearing my mind in getting my ideas out there. I truly do enjoy writing however it just seems like the first 10 to 15 minutes tend to be wasted just trying to figure out how to begin. Any recommendations or hints? Many thanks!

  3. Woah! I’m really digging the template/theme of this website. It’s simple, yet effective. A lot of times it’s challenging to get that « perfect balance » between superb usability and visual appeal. I must say you’ve done a superb job with this. In addition, the blog loads super fast for me on Opera. Excellent Blog!

  4. Hello, Neat post. There is an issue along with your website in web explorer, would check this? IE nonetheless is the market chief and a huge section of other folks will pass over your great writing because of this problem.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here