Coopération bilatérale : Les projets prioritaires du Mali évalués par les émissaires Emiratis

18

Lors de la participation du président IBK et plusieurs membres du gouvernement, dont le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, au deuxième Forum sur la santé en Afrique et au Moyen-Orient à Dubaï, plusieurs contrats de partenariat ont été signés entre les deux pays. Pour matérialiser cette coopération bilatérale, des émissaires émiratis sont à Bamako depuis le 7 décembre 2017 pour évaluer les différents besoins prioritaires de notre pays dans les domaines : santé, éducation, énergie, culture et tourisme. Sur l’invitation des Emirats Arabes Unis,  le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a pris part au deuxième Forum sur la santé en Afrique et au Moyen-Orient à Dubaï. Il était accompagné à cette rencontre internationale réservée à la lutte contre les maladies contagieuses d’une forte délégation dont son épouse Mme Keita Aminata Maïga, présidente de l’ONG AGIR, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba Ousmane Sow, et le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Salif Traoré, et d’autres membres du gouvernement.

En marge de ce Forum mondial sur la santé à Abu Dhabi, le président de la République a obtenu la signature de conventions pour la réalisation des projets dans plusieurs domaines au Mali.  Pour lier la parole à l’acte, les émissaires émiratis séjournent au Mali depuis le 7 décembre dernier. Pour faire le point de cette visite, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique et d’autres membres du gouvernement étaient face à la presse. La délégation émiratie est composée de techniciens hautement qualifiés du Croissant rouge. Depuis leur arrivée, ils travaillent avec les techniciens des différents départements du pays pour détecter, à travers des visites de terrain, des projets prioritaires dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la sécurité, de l’énergie, de l’eau, de la promotion féminine, et de la culture, dont les émiratis se disent prêts à financer pour soulager la souffrance des populations. Durant leur séjour au Mali, les experts émiratis ont rencontré plusieurs membres du gouvernement en l’occurrence les ministres de la Santé et de l’Hygiène publique, de l’Energie et de l’Eau et celui de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Sur le plan sanitaire, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba O. Sow, a insisté sur la nécessité d’améliorer la couverture sanitaire avec un plateau technique  hautement qualifié qui entre dans le cadre des réformes en cours au niveau du département de la santé. Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick  Alfousseini, a sollicité le financement du programme présidentiel d’urgences d’accès à l’eau potable 2017-2020, afin de soulager la souffrance des populations les plus démunies sur l’ensemble du territoire. Dans le domaine de la sécurité, le représentant du département a dévoilé deux projets majeurs : la construction d’une Académie de police et d’une Direction générale de la police technique et scientifique. Pour le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, il a invité les Emiratis à s’investir dans la formation professionnelle des bacheliers franco-arabes et la protection des manuscrits de Tombouctou. Quant au département de l’Education nationale, il a présenté trois projets prioritaires, à savoir la construction d’infrastructures scolaires, de cantines scolaires, et la réalisation de points d’eau dans les établissements scolaires. Les projets présentés par les ministères de l’Artisanat et du Tourisme, et de la Culture s’articulaient autour de la construction des infrastructures culturelles et artisanales dans la ville de Bamako, notamment la construction d’un grand théâtre à Bamako et des Maisons artisanales sur toute l’étendue du territoire. Le chef de la délégation émiratie, en réaction à toutes ces doléances, s’est dit  confiant du financement desdits projets qui tiennent à cœur les plus hautes autorités du pays. Une délégation de son altesse l’Emir d’Abu Dabi  est attendue très prochainement dans notre pays pour peaufiner les derniers réglages. Notons que les Emirats Arabes Unis ont promis au chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita le financement de projets à hauteur de 100 millions de dollars.  Diamouténé, Stagiaire

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here