Insécurité routière : Le Club Salif Keita forme 300 jeunes sur le code de la route

29
Samedi 16 décembre 2017, s’est tenue à l’espace Moffou de Kalabancoro, la cérémonie d’ouverture de la formation de 300 jeunes sur le code de la route en présence des autorités civiles et militaires de la commune rurale de Kalabancoro. Initiée par le Club Salif Keita, la formation vise à sensibiliser et conscientiser les jeunes en matière du code de la route afin qu’ils puissent non seulement sauver leur propre vie mais aussi préserver celles des autres. Le choix dudit thème s’explique par le fait que les accidents de la circulation font beaucoup de victimes de façon générale et particulièrement en milieu jeune. Cependant, le cas de Kalabancoro se passe de tout commentaire. Notons que cette formation entre dans le cadre de l’exécution du plan triennal du « club Salif Keita », une association apolitique, non confessionnelle et à but non lucratif qui a, pour cette fois-ci ciblé cinq établissements pour recevoir cette formation. Il s’agit entre autres du Lycée public de Kalabancoro, du lycée privé Aboubacar TIGANA, de MADEMDA SY et de Mama Koné. Le choix de ces établissements s’explique par leur proximité de la voie publique. En plus des connaissances qu’ils auront sur le code de la route, les participants prendront également connaissance des structures comme la Compagnie de la Circulation Routière (CCR) et l’Agence Nationale de la Sécurité Routières (ANASER), deux structures spécialisées en matière de la circulation routière en République du Mali. Dans son discours d’ouverture, Abdoulaye Coulibaly, président du Club a, d’abord souhaité la bienvenue à l’assistance, salué les efforts des autorités civiles et militaires avant d’encourager les jeunes à suivre avec un grand intérêt la formation et de se l’approprier. Il a également appelé les jeunes à faire preuve de discipline et de tolérance dans la circulation afin d’éviter des accidents inutiles. A la suite du président, Mohamed Keita, fils et représentant Salif Keita se dira ému par la noble action que le club vient de mener pour la commune de Kalabancoro avant de réitérer son soutien au Club qui porte le nom de son père. Prenant la parole à la suite du président, le représentant de la sous préfet, M. Madou Fofana a salué l’initiative du club Salif Keita qui selon lui, est à encourager avant de déclarer ouvert les travaux. Amadingué Sagara Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here