ANPE : Des résultats au-dessus de la moyenne

30
A l’Agence nationale pour l’Emploi (ANPE), chaque défi relevé annonce un autre. Avec un taux de réalisation des activités de son Plan annuel de travail 2017 qui était à 62% au 30 juin 2017, l’équipe dirigée par Ibrahim Ag Nock, Directeur général de l’Agence boucle l’année avec moins 12% du travail qui lui reste à affaire pour combler les objectifs de l’année. L’information a été donnée par le Directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, lors d’une conférence de presse tenue, le vendredi 15 décembre 2017, dans les locaux de l’Agence. L’équipe de l’Agence nationale pour l’Emploi dirigée par Ibrahim Ag Nock ne manquera pas d’arguments face au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, quant à son engagement à ses côtés dans l’atteinte de ses objectifs en terme de création d’emplois en faveur des jeunes maliens. Car, dans ce domaine, elle capitalise, à elle seule, 2 8 03 d’emplois créés en 2017 sur une prévision annuelle de 2 116. Ce qui lui fait un taux de 132,5% d’emplois générés en 2017. Ce bilan atteste de l’engagement de l’équipe dirigée par Ibrahim Ag Nock qui n’a pas de limite en faveur de la réduction du chômage des jeunes maliens. La même performance a été notée par les journalistes sur le volet formation. En effet, sur une prévision annuelle de 2 700 de jeunes ciblés en 2017, l’ANPE a pu donner la formation à 3 326 soit un taux de réalisation annuelle de 123, 2%. En terme de prospection et visites d’entreprises, l’Agence a pu réaliser 3 500 sur une prévision annuelle de 3 580 au 30 novembre 2017 soit un taux de réalisation de 97,8%. Elle a enregistré 11 306 demandeurs d’emplois, 7 488 offres d’emplois, 3 556 placements effectués avec un taux de satisfaction des offres de 47,5% en 2017. Le taux de réalisation des activités prévues en 2017 par l’Agence s’élève au 30 novembre 2017 à 88,2%. A noter que ces résultats obtenus n’ont pas bouleversé les activités traditionnelles de la structure qui a continué, tout au long de l’année, à sensibiliser, informer les acteurs du marché de l’emploi et de la formation professionnelle sur le rôle de l’ANPE dans la promotion de l’emploi. Selon le Directeur général de l’Agence, c’est ce qui a motivé la tenue à Bamako, les 25,26 et 27 septembre 2017, du Salon régional de l’Intermédiation (SARI). A l’en croire, 10 Bureaux de Placement payant et Entreprises de Travail temporaire (BPP/ETT) membre du CONABEM ont pris part à ce salon et 50 stands d’exposition ont été ouverts pour 57 exposants. « 221 rencontres directes et des recrutements en direct ont été enregistrés. A cela s’ajoute l’opérationnalisation des directions régionales ANPE dans les régions nouvellement créées. Dans sa présentation, Ibrahim Ag NOCK a rappelé que l’ANPE, dans la recherche d’une meilleure exécution de sa mission, a adopté un plan stratégique de développement (2016-2020). Selon lui, l’objectif recherché est de faire de l’ANPE un service public de l’emploi performant, adapté aux exigences du marché de l’emploi. Par ailleurs, il a égrené les principaux axes d’intervention de la structure. On retient : la promotion de l’auto emploi qui consiste à encourager le financement des initiatives individuelles et collectives ; le perfectionnement et la reconversion l’intermédiation consistant à rapprocher l’offre et la demande par la mise en place des mécanismes adéquats d’accompagnement ; la communication ; la coopération et la migration professionnelle. Youssouf Z KEITA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here