Lutte contre l’extrémisme violent: Le REJEFPO outille ses membres pour faire face au fléau

17
La Maison des jeunes de Bamako a abrité le lundi 11 décembre 2017, la cérémonie d’ouverture de l’atelier de renforcement des capacités des jeunes femmes leaders des organisations membres du Réseau des jeunes femmes leaders des partis politiques et des organisations de la société civile (Rejefpo) dans le domaine de leadership en lien avec la prévention et la lutte contre l'extrémisme violent. Cet atelier de 4 jours regroupant 40 personnes est organisé par le Rejefpo en collaboration avec ses partenaires comme la Fondation Twindi et HSC (human security collective). Selon la présidente du Rejefpo, Mme Djila Habibatou Nagnouma Traoré, cet atelier s’inscrit dans le cadre du Programme ARC financé par les Pays-Bas pour prévenir la radicalisation. Avant de préciser que l’objectif général de cet atelier est de renforcer le pouvoir et les capacités des membres du REJEFPO en les dotant de nouvelles compétences propres à susciter une nouvelle posture et des percées dans la prévention et la lutte contre l'extrémisme violent et dans leurs engagements pour le processus, de paix et de sécurité au Mali. Quant au directeur exécutif de la Fondation Twindi, Tidiani Togola, il a fait savoir que l’une des missions de sa Fondation dans le cadre de ce programme est de veiller à la bonne communication. Il a souhaité à ce que les participantes soient mieux outiller au terme de l’atelier. Théophile Djedjebi du HSC (Human security collective) a mis l’accent sur le conflit malien qui, selon lui, a pris une dimension régionale. « A l’issue de cet atelier, un plan d’action sera élaboré pour être mis en œuvre », a-t-il conclu. Aguibou Sogodogo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here