[Retour de ATT au pays le 24 Déc. à 10h] / Nouhoum Togo, PDES : “Je remercie Ibrahim Boubacar Kéita…”

26

Connu pour ses positions peu courtoises à l’égard du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, le secrétaire à la communication et à la mobilisation du Parti pour le développement économique et la solidarité (PDES), Nouhoum Togo accueille favorablement la décision du chef de l’Etat de faire venir l’ancien président Amadou Toumani Touré en exil forcé à Dakar. “Je remercie Ibrahim Boubacar Kéita pour enfin relancer la vraie réconciliation avec le retour d’ATT”, se réjouit-il.

“Depuis dimanche 17 décembre, l’information est tombée. Les deux présidents notamment Amadou Toumani Touré et Ibrahim Boubacar Kéita ont convenu sur le principe. Et il sera accueilli à l’aéroport international Modibo Keita de Sénou le 24 décembre par l’actuel président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita”. C’est en ces termes que le secrétaire à la communication et à la mobilisation du PDES, Nouhoum Togo, nous relate le retour de leur mentor Amadou Toumani Touré après 6 ans d’exil forcé au Sénégal suite à l’éclatement de la crise multidimensionnelle dans notre pays en 2012. Selon M. Togo, l’avion d’IBK ira à Dakar chercher ATT. Il s’immobilisera sur le tarmac de l’aéroport international Modibo Kéita de Sénou à 10 h. “Le président IBK va envoyer l’avion présidentiel chercher le président ATT dans les conditions normales. Ce dimanche sera un grand jour pour tout homme épris de paix et de réconciliation. Depuis des années nous avons engagé un combat pour le retour du président ATT. Avec l’appui de toutes les sensibilités, cette volonté est devenue une réalité.  Parce que nous pensons que l’exil forcé d’Amadou Toumani Touré au Sénégal est une injustice…” Pour le secrétaire à la communication et à la mobilisation du PDES, ATT ne mérite pas une vie hors du pays avec toutes ses expériences. “ATT ne vient pas pour faire la politique” Les associations, partis politiques et autres personnes ressources qui se sont engagés pour le retour d’ATT au Sénégal sont formels : ATT ne vient pas pour faire la politique. Des organisations de la société civile et regroupement de partis politiques qui se battent aujourd’hui estiment que l’apport d’ATT est important pour relever les défis de la réconciliation. “Ceux qui ont assassiné nos FAMa à Aguelhok  dans la région de Kidal, le 17 janvier 2012, ont été libérés. Nous sommes en train de discuter avec eux. Ils veulent même discuter selon de sources concordantes, avec Iyad Ag Ghali. Nous ne pouvons pas aujourd’hui discuter avec tous ces criminels et fermer le processus à ATT. Son seul tort peut-être, il a été le président de la République et à un moment donné où les défis de la gouvernance n’ont pas été relevés. Donc, il est temps de faire face aux défis. En tout cas, je remercie Ibrahim Boubacar Kéita pour enfin relancer la vraie réconciliation avec le retour d’ATT”, se réjouit M. Togo. Bréhima Sogoba

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here