Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali: Des concertations en vue de dégager des solutions durables pour un développement économique harmonieux

10
Les locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM) ont servi de cadre, le samedi 16 décembre 2017, à la tenue de l’atelier de validation des termes d’accord du cadre de concertation des opérateurs économiques du district de Bamako. Organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie du district de Bamako, ce cadre réunie plus d’une trentaine d’associations faîtières et de regroupement de commerçant au sein d’une coalition. Cette rencontre hautement significative pour les commerçants du district devra permettre selon les organisateurs de recenser leurs difficultés afin d’y apporter des solutions pérennes. C’est tout heureux que le président de la (CCIM), Youssouf Bathily a ouvert les travaux de cette coalition dans une salle garnie par des commerçants exerçant diverses activités économiques. Ce cadre de concertation a fait remarquer le premier responsable des commerçants s’inscrit parfaitement dans la logique de la mise en œuvre des activités prévues dans leur programme quinquennal 2015-2020 et rentre également dans l’une des missions de sa structure qui est, dit-il, d’aider ses ressortissants à s’organiser afin qu’elle puisse les assister au mieux. D’après Youssouf Bathily ledit cadre favorise le développement économique harmonieux au niveau du district de Bamako et la délégation de la (CCIM) devra s’appliquer à cerner davantage les préoccupations des opérateurs économiques pour rendre le cadre vivant et plus performant. Il a ensuite rassurer de l’accompagnement de sa structure à ces travaux dont les recommandations et conclusions permettront de mettre en place un cadre de concertation répondant aux aspirations d’un monde des affaires en pleine globalisation et évolution. Le président Bathily a réaffirmé la compensation et la solidarité de la (CCIM) à l’endroit des victimes de l’incendie survenu au marché Rose de Bamako le lundi dernier causant des pertes énormes s’élevant à des milliards de FCFA et une perte en vie humaine. Sur ce, il a invité les commerçants tout comme les victimes de cette incendie à se réunir le lundi 18 décembre 2017 au siège de la (CCIM) en vue d’évaluer ce sinistre et apporter des solutions pour l’intérêt général de tous les commerçants de la capitale malienne. De son côté, le président de la délégation régionale de la Chambre de Commerce du district de Bamako, Cheick Oumar Sacko a indiqué que cette coalition est née de la volonté de rassembler les commerçants de toutes les associations faîtières et regroupements économiques de Bamako pour leur intérêt générale. « Chaque trois mois, deux titulaires de chaque association et un suppléant examineront les difficultés des commerçants et les solutions envisageables. Cette coalition n’existe pas pour faire sortir les commerçants de leur association et regroupement respectif » a-t-il averti. Sidiki Dembélé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here