Fatoumata Sako dite Djina, membre du bureau au PDES : “Le président IBK est le seul vrai artisan du retour de son frère ATT à Bamako. Et nous le plaçons sous le signe de la réconciliation nationale”

23
Dans cet entretien exclusif, la secrétaire nationale chargée des relations extérieures et avec les institutions du Parti pour le développement économique et la solidarité (PDES), Fatoumata Sako dite Djina adresse ses sincères remerciements au président IBK pour le retour d’ATT à Bamako. Elle place ce retour sous le signe de la réconciliation nationale. Aujourd’hui : Qui est d’abord Mme Fatoumata Sacko ? Je suis Fatoumata Sako plus connue sous le nom de Djina, secrétaire nationale chargée des relations extérieures et des relations avec les institutions du PDES. Sous quel signe placez-vous le retour au bercail de l’ancien résident de la République, Amadou Toumani Touré ? Nous plaçons ce retour très attendu sous le signe de la réconciliation nationale et celui du patriote dans son pays qu’il aime tant. Ce n’est pas aussi compliqué que ça. Comment s’est déroulé ce processus ? Ce processus est le fruit de négociations secrètes mais en toute bonne collégialité entre les plus proches des deux présidents (IBK et ATT) qui ont estimé que c’est une affaire personnelle du Mali et c’est ce qui s’est passé. La seule demande du président Amadou Toumani Touré était que les plus hautes autorités maliennes remercient le président Macky Sall et le peuple sénégalais qui ont accueilli ATT et sa famille pendant 5 ans et 8 mois à la demande de la Cédéao et à la demande de la France. Rappelez-vous que c’est l’avion de Macky Sall qui était venu chercher le président ATT à Bamako avec à son bord un personnel navigant français. Ce vœu a été exaucé et le président ATT et son épouse seront de retour parmi nous ce dimanche 24 décembre, inch Allah à bord de l’avion de commandement de son aîné le président IBK. Quel impact aura ce retour d’ATT sur votre parti le PDES ? La planète PDES est en ébullition depuis que cette formidable nouvelle est tombée et nous sommes à pied d’œuvre pour l’accueillir avec les honneurs dus à son rang. Mais comme c’est un accueil républicain, nous restons derrière et à la disposition du protocole de la République. De nombreux observateurs estiment que ce retour va contribuer à la réconciliation nationale. Qu’en dites-vous ? Le retour d’ATT est, je le pense, le premier acte posé dans le sens de cette réconciliation qui est sûr toutes les lèvres qui je crois est aussi dans les cœurs maintenant. Notre pays traverse une crise multidimensionnelle qui est sans aucun doute la plus grave de son histoire. Le Soldat de la démocratie est un homme de paix et je suis convaincue qu’il mettra son immense expertise au service du retour de la paix au Mali, qui a besoin de résilience. Est-ce que directement ou indirectement va-t-il prendre part aux débats politiques notamment les prochaines élections ? Rires… Mais elle avait tardé à venir cette question !!! Vous savez bien comme moi que le président ATT ne fait pas de politique mais je ne suis pas sa conseillère dans ce sens. Je crois savoir cependant qu’il ne s’en mêlera pas et si jamais il sortait de la réserve qu’il s’était imposée, il vous le dira lui-même. Qu’est-ce le PDES a prévu pour l’accueil ? Depuis l’annonce de ce retour nous premiers responsables sommes sollicités de Kayes à Kidal par nos militants qui manifestent leur joie et leur reconnaissance au président IBK. Beaucoup sont déjà à Bamako pour voir leur mentor et lui serrer la main. Mais encore une fois c’est une cérémonie républicaine et nous restons dans ce cadre. Nous aurons l’occasion de célébrer ce retour dans les semaines à venir. Un message à tous les fils du Mali ? Je vous remercie de me donner l’opportunité de remercier toutes les femmes et hommes qui depuis ce maudit 22 mars 2012 ont souffert mais n’ont jamais lâché le combat pour le retour et la réhabilitation du Soldat de la démocratie. Je fais allusion à ces vendeurs de poisson, ces charretiers, ces mécanos et bouchers qui ont espéré voir ce jour et Alhamdoulillah leurs attentes seront comblées dimanche inch Allah. Je voudrais surtout saluer ici avec la déférence, qui est de mise, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita qui est le seul vrai artisan de cette œuvre et le remercier du fond du cœur pour avoir répondu à notre cri du cœur. Réalisé par A.B. HAÏDARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here