La France mène la guerre contre Iyad Ag Ghali, dit Macron

48
Le chef touareg malien Iyad Ag Ghali est “un terroriste et un criminel” contre lequel la France mène la guerre sans la moindre négociation, a déclaré samedi Emmanuel Macron. Iyad Ag Ghali, qui aurait eu un rôle déterminant dans la libération passée d‘otages européens, est le fondateur du groupe salafiste Ansar Dine, qui a fusionné en mars 2017 avec d‘autres mouvements djihadistes au sein du “Groupe pour le soutien de l‘islam et des musulmans”(GSIL) dans le nord du Mali. L‘Algérie, qui a une longue pratique des réseaux djihadistes armés au Sahel, est soupçonnée d‘avoir contribué à sa protection. “Il n‘y aucune négociation sur la personne que vous avez évoquée. C‘est un terroriste et un criminel, il n‘y a qu’à mener la guerre contre lui de manière claire”, a déclaré Emmanuel Macron lors d‘une conférence de presse à Niamey alors qu‘un journaliste lui demandait si Ghali était l‘objet de tractations impliquant la France. “La France la mène de manière claire, avec des femmes et des hommes courageux qui risquent leur vie contre ses troupes et feront tout pour les neutraliser, avec des forces G5 qui sont dans la même clarté opérationnelle et, si j‘en crois ce qui m‘a été dit, la même clarté et la même détermination de la part de toutes les puissances de la région”, a-t-il ajouté. Emmanuel Macron s‘est rendu le 6 décembre dernier à Alger où il a eu des entretiens avec les autorités algériennes, sur le Sahel notamment. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here