Le Mali se prépare à accueillir son ancien président Amadou Toumani Touré

60

L'ancien président Amadou Toumani Touré (ATT) revient ce dimanche 24 décembre à Bamako. Il avait été contraint à l'exil après un coup d'Etat en 2012. L'actuel président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, lui a officiellement demandé de revenir. Amadou Toumani Touré sera accueilli « avec tous les honneurs qui lui sont dus ». Voilà ce qu'affirme Ibrahim Boubacar Keïta. Le président malien a même missionné un homme, Harouna Cissé, qui fut directeur de campagne de ATT et même chargé du développement social dans son dernier gouvernement. « Je suis un proche des deux présidents » confirme le principal intéressé joint par téléphone, avant de détailler le programme. C'est donc bien l'avion présidentiel qui ira chercher Amadou Toumani Touré et sa famille à Dakar, avant de les ramener à Bamako. Il devrait se poser en fin de matinée. La petite délégation prendra ensuite le chemin du pavillon présidentiel de l'aéroport où le Premier ministre et quelques membres du gouvernement seront là pour l'accueillir. Plusieurs partis politiques ont également appelé leurs militants à descendre dans les rues et à se masser sur le parcours que devrait emprunter ATT. Car après l'atterrissage, il se rendra directement à la résidence privée d'IBK dans le quartier de Sébénicoro pour un « déjeuner entre frères » précise l'actuel président. Extrêmement discret pendant ses années d'exil, Amadou Toumani Touré ne devrait pas tout de suite briser la glace médiatiquement parlant, aucun discours n'est prévu au programme. Même si dans ce genre de moment, tout peut s'improviser. Heureux de revenir Le président Amadou Toumani Touré est en tout cas clair sur un point : il est heureux de rentrer librement dans son pays, après un exil de 5 ans et 8 mois, et sans poursuite judiciaire. Le passé ? Il ne peut l’oublier : notamment le coup d’Etat de mars 2012, et sa gestion de la crise du nord du Mali. Lire la suite sur http://www.rfi.fr/afrique/20171223-mali-avant-retour-ex-president-att-am... Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here