Journée Nationale des Communes du Mali: Les Maires et les femmes adjointes posent les jalons de l’amélioration du processus de la décentralisation

16
Le palais des sports de Bamako a abrité les 22 et 23 Décembre 2017, la 14 édition de la journée Nationale des Communes du Mali. La cérémonie d’ouverture de cette 14è édition était placée sous haute présidence de SEM Ibrahim Boubacar KEITA, président de la république, chef de l’Etat. Cette cérémonie a vu également la présence des membres du gouvernement, des gouverneurs, des diplomates et des partenaires techniques et financiers. Cette 14è édition de la journée Nationale des Communes du Mali a été une véritable prise de contact pour les nouveaux élus de 2016 qui sont à leur première participation. Au cours de deux jours de travaux, trois sous thèmes ont été présentés compte tenu de leurs intérêts pour le renforcement de la décentralisation en générale et l’amélioration de la gouvernance des collectivités territoriales en particulier. Il s’agit d’un sous thème sur la Paix, Réconciliation et Sécurité; le Processus de Décentralisation et Réformes Institutionnelles; l’Engagements Internationaux et opportunités pour les Collectivités Territoriales. Les observations soulevées par les participants concernant la police administrative, la mise en oeuvre de l’accord et les perspectives, la libre circulation des personnes et de leurs biens, la disponibilités des registres d’Etat Civil, la maitrise d’ouvrage ont prouvé que les défis sont nombreux. Le Ministre de la Décentralisation et de la Fiscalité locale, Alassane Ag Mohamed Moussa a exprimé dans son allocution de clôture que le document cadre de politique de la décentralisation fait de la régionalisation, la nouvelle phase de cette ambitieuse reforme de la décentralisation. Cette régionalisation s’inscrit selon le ministre en droite ligne des orientations avec la déclaration de politique générale du premier ministre ouvre la voie vers l’instauration d’un nouveau rapport entre l’Etat et les Collectivités Territoriales basé sur le partenariat et la régulation. Après deux jours de travaux, les participants de la 14è édition de la journée Nationale des Communes ont formulé des recommandations à la fin des travaux: • L’impérieuse nécessité de renouvellement du bureau de l’Association des Municipalités du Mali (AMMA); • Veiller à la corrélation de la gestion foncière conformément aux recommandation du président de la république; • Poursuivre et accélérer le processus de transfert de compétence et de ressources de l’Etat aux collectivités territoriale en articulation des orientations du gouvernement pour l’atteinte de l’objectif des 30% des ressources de l’Etat d’ici la fin 2018; • Créer les conditions pour l’amélioration du statut des élus en les assurant une meilleure protection; • L’intensification des sessions de sensibilisation et d’information des élus et leurs agents sur les textes de base de la décentralisation pour leur appropriation en vue de la mise en oeuvre efficiente de la politique de décentralisation. Aux nombres des recommandation on retiendra l’impérieuse nécessité de procéder au renouvellement du bureau de l’Association des Municipalités du Mali. Pour ce faire le Ministre a demandé vivement au président de l’AMM de lui soumettre dans les meilleurs délais un agenda indicatif d’information de consultation des acteurs en vue du renouvellement du bureau de l’AMM avant la fin du premier trimestre 2018. Le Président de la République SEM Ibrahim Boubacar a profité de la cérémonie d’ouverture pour annoncer officiellement le retour de l’ex-président de la république, Amadou Toumani Touré au Mali en ces termes: « En conscience, nous avons estimé le moment venu de demander à notre jeune frère Amadou Toumani TOURE de revenir au Mali. Nous l’avons fait, pas en calcul politicien, je ne suis pas un politicien, je suis un homme au service de mon peuple tout court. Je l’ai fait car n’ayant pas quitté le pouvoir de la manière la plus légale. Et lorsque la CEDEAO a estimé devoir contribuer à sa sauvegarde en demandant à mon cadet Macky SALL de l’y aider, Macky a envoyé son avion le chercher. Nous ne pouvons pas être en reste de dignité et de républicanisme en ne faisant pas en notre tour le geste inverse. C’est pourquoi au nom du Mali, j’ai décidé à mon tour de lui envoyer d’abord une mission lui dire « mon cher cadet il est temps que tu reviennes au pays, certaines affaires s’étant apaisées, le climat nous semble favorable pour un tel retour, et nous y contribuerons en vous envoyant chercher par l’aéronef de la République puisque vous avez quitté le Mali à bord de l’aéronef de la République du Sénégal. Tout est là, tout le reste est fadaise et je m’en a n’occupe pas. J’ai fait au nom de la République du Mali, je ferais pour la République du Mali ce que je pense devoir faire pour le Mali, pour l’honneur du Mali, le reste je le laisse aux spéculateurs de tous genres qu’ils en fassent leurs gorges chaudes et leur fonds de commerce habituel. Cela n’a aucune prise sur moi. Voilà en tout et pour tout de quoi il retourne. Donc si Allah Soubhana wat ‘Allah nous rend la chose favorable, le dimanche matin l’avion de la République ira chercher le Président Amadou Toumani TOURE pour le ramener au Mali. Et en bon jeune frère, en bon cadet, il a souhaité déjeuner ce jour-là avec son grand frère en ma Résidence. Donc tout ce que ce pays a d’esprit sain est appelé à prier pour nous dans l’esprit dans lequel je l’ai fait que Allah sait, mon cœur sait, cela suffit. » Cette édition de la Journée Nationale des Communes a été une véritable tribune d’échanges et de partage d’information et d’expérience. Vivement la 15è édition. Fsanogo/aBamako Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here