Les avis divergent sur le retour d’ATT : Un bouleversement total sur la scène politique

17
Les citoyens ont des avis assez divergents sur le retour de celui pour qui ils juraient de mourir pour lui en 1991 à l’issue de la Révolution populaire et démocratique du Mali. Arrivée le dimanche 24 décembre 2017 de son exile forcé qui a duré 5 ans, 8 mois et 6 jours, le Président ATT a été accueilli à l’aéroport Modibo Kéïta par le Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, en présence des membres du Gouvernement, amis et sympathisants de celui qui organisa la conférence nationale en 1992, méta en place les bases des institutions démocratiques pluralistes de notre pays pour ensuite diriger le Mali pendant deux mandats avant d’être victime d’un coup d’État militaire l’obligeant de s’exiler à Dakar. Lassine Dembélé, Chef d’agence de Global Transit, dira, à propos de ce retour d’ATT, que cela est la meilleure des choses que le Président IBK a réussies de tout son mandat. Car, selon lui, le retour de celui qui fut à la base de la démocratisation de notre pays est le premier jalon de la réconciliation nationale dont les Maliens ont tant besoin en cette période de post-crise. Je crois qu’avec l’arrivée d’ATT au bercail cela va apaiser les ardeurs des Hommes politiques et des militaires. Aussi n’oublions jamais, qu’ATT connait mieux que quiconque le dossier du Nord Mali pour avoir traité ce dossier pendant la transition et surtout pendant ces deux mandats de 2002 à 2012. Sékou Diallo, maçon de son état, trouve le contraire de ce qu’a dit son prédécesseur en ces termes : «Vous savez, ces Hommes politiques sont les mêmes. Voilà la preuve qu’il y a une attente entre ATT et IBK. Ils ont trompé le Peuple malien en se passant le pouvoir en fomentant un coup d’État imaginaire dirigé par des militaires novices et naïfs pour permettre l’un à succéder à l’autre de manière intelligente, mais indirecte ». Le troisième intervenant du nom de Mady Konaté, Enseignant, estime que l’arrivée d’ATT permettra de trouver une solution raisonnable aux récurrents problèmes des bérets rouges/bérets verts. De deux choses l’une, soit les bérets verts en prison seront jugés et condamnés ou ils seront purement et simplement libérés ; car, il est clair qu’ATT et IBK jouent désormais le même jeu et parle le même langage d’ailleurs comme toujours. Quant au quatrième et dernier intervenant, du nom d’Oumou Doucouré, femme politique, elle se félicite du retour de celui qui fut l’Homme de situation après Alpha Oumar Konaré pour tenir le flambeau du processus de démocratisation du Mali. La présence d’ATT au pays permettra de disposer de quelqu’un qui pourra librement jouer le rôle de Médiateur et d’offrir souvent des bons offices pour permettre de résoudre certaines situations difficiles au plan politique et sécuritaire. Je pense que son arrivée est une bonne chose. Car, il y va de la paix et de la réconciliation nationale entre les Maliens. Abdoulaye Faman Coulibaly : LE COMBAT Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here