Présidentielle de 2018 : Le mouvement « UMAR-IBK » pour une réélection sans anicroche d’IBK

2

Pour ce faire, cette nouvelle organisation compte mobiliser toutes  les ressources pour réaliser ses ambitions La conférence de presse marquant le lancement de la formation dénommée « l’Union des mouvements et associations pour la réélection du Président IBK en 2018 (UMAR-IBK 2018) a eu lieu le jeudi 21 décembre à la Maison de la presse.

Pour le principal conférencier, Mamadou NDIAYE, non moins le président de cette nouvelle organisation, c’est à l’issue d’une réelle analyse et de vastes consultations des Maliens de tous les horizons, résolus à unir leurs forces autour d’un idéal, celui de la réélection du Président IBK en 2018, que cette formation a été lancée sur les fonts baptismaux. Les responsables de ce mouvement soutiennent que cette union sacrée n’est pas une aventure politique, mais une ambition citoyenne qui exige de la responsabilité et de la bonne conduite de tous les adhérents. «Les pratiques politiciennes et manipulatrices ne conduiront pas notre réflexion ni notre ambition. Le mensonge ne triomphera jamais sur la vérité. Le Mali est plus grand que le « Je » et le « Tu » et sa destinée est celle de tous les Maliens », a déclaré le président de l’UMAR-IBK 2018. Ils disent tirer leur énergie dans l’espérance et défendre leurs convictions dans la tolérance. A en croire Mamadou NDIAYE, l’UMAR-IBK 2018 est constituée de 206 mouvements et associations dans le district de Bamako et de 57 autres dans les régions. C’est avec le slogan « En 2018, ma carte Nina, c’est pour IBK » que cette union entend s’implanter dans toutes les régions du Mali avant les échéances de 2018 pour la réélection sans anicroche d’IBK.  Pour ce faire, l’UMAR-IBK 2018 mobilisera toutes  les ressources pour réaliser ses ambitions. L’ambition affichée par cette formation est d’être la principale force de campagne pour le Président IBK en 2018, afin de lui assurer une réélection fracassante. Le président de l’UMAR-IBK 2018 rassure que le Mouvement va s’élargir et atteindra 1 000 associations dans 3 mois car, selon lui, dans les jours à venir des déclarations d’adhésion à l’UMAR-IBK 2018 seront faites par les différents mouvements et associations membres. Convaincus que rien de grand ne se réalise sans persévérance, les responsables de l’UMAR-IBK 2018 affirment être décidés à persévérer dans le développement du Mali avec le Président IBK jusqu’en 2023. Daniel KOURIBA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here