Sécurité sanitaire des aliments : ANSSA distingue des entreprises maliennes

29
Les activités de la 5e édition de la Semaine nationale de la sécurité sanitaire des aliments se sont déroulées du 19 au 22 décembre 2017. Au cœur de ces activités, le 3e prix national de la sécurité sanitaire des aliments qui a permis de distinguer plusieurs entreprises du secteur agroalimentaire du pays. Ouverte le 19 décembre 2017, la 5e édition de la Semaine nationale de la sécurité sanitaire des aliments, organisée par l’Agence nationale pour la sécurité sanitaire des aliments (ANSSA), a pris fin le vendredi 22 décembre 2017. Cette semaine a été marquée par des communications, conférences-débats et plusieurs autres activités. La cérémonie de clôture était présidée par le représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr. Sékou Oumar Dembélé, conseiller technique. C’était au Palais de la culture Amadou Hampaté Bah. Il était entouré de la directrice générale de l’ANSSA, Dr. Diakité Oumou Soumana Maïga, du représentant du maire de la Commune V, Adama Konaté, de la représentante du ministre du Développement industriel, et du représentant de la Coopération luxembourgeoise. Lancée le 19 décembre 2017, la Semaine a été marquée par d’intenses communications sur le rôle et les responsabilités des différents intervenants dans le système de la sécurité sanitaire des aliments. Des conférence-débats autour des grandes préoccupations de l’heure sur la sécurité sanitaire des aliments ont été animés par des sommités de la recherche au Mali et plusieurs acteurs intervenant dans la chaîne alimentaire comme Pr. Aboubacar Sidiki Cissé et Pr. Ogobara Doumbo, etc. Le mercredi 20 décembre a été marqué par l’organisation d’une journée scientifique qui a regroupé plusieurs experts de la sécurité sanitaire des aliments. Et dans la journée du jeudi 21 décembre 2017, était au programme l’opération coup de poing de contrôle des aliments à haut risque. Il s’agissait pendant cette journée de faire des sorties pour les prélèvements ponctuels d’échantillons, la vérification du processus et la mise en place des campagnes de prélèvement afin de mesurer la qualité sanitaire des aliments à travers le pays. A travers l’organisation de cette Semaine, notre pays fait de la lutte contre les maladies d’origine alimentaire une priorité. Les activités ont été couronnées ce vendredi par l’organisation du “3e Prix national de la sécurité sanitaire des aliments”. Un concours lancé en 2007 par les plus hautes autorités pour encourager les fournisseurs des denrées alimentaires, les producteurs, les transformateurs, et les distributeurs, à s’engager dans la démarche qualité. Plusieurs entreprises se sont distinguées par la qualité de leur service. L’Entreprise Nina Services a remporté le prix de bonnes pratiques d’hygiène des restaurateurs et l’Entreprise Somabis s’est octroyé le prix de bonnes pratiques de fabrication. Le prix de bonnes pratiques de transformation a été attribué à l’Entreprise APANE, à la Vieille Marmite le prix d’engagement dans le système HACCP et Kissima Entreprise a obtenu le prix de maîtrise du système HACCP. La société Danaya Céréales s’est adjugé le prix ISO 22000. O.D. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here