TÉMOIGNAGE: ATT, un malien chez lui au Sénégal

2
Pendant 5 longues années et 8 mois, Amadou Toumani TOURE a vécu à Dakar sur les bords de l’Atlantique, à quelques kilomètres de l’île de Gorée, loin des rives du Djoliba d’où l’on peut admirer au loin les fameuses collines du pouvoir et du savoir. Pendant toute cette période, il a observé une réserve ne se prononçant jamais sur les questions relatives à la politique malienne. Et pourtant il avait certainement beaucoup de choses à dire, notamment pour rétablir la vérité des faits devant tant de ‘’procès’’ injustes dans la presse malienne. Comme ce sont les bonnes attitudes qui permettent d’avoir de l’altitude, il a continué ainsi à se comporter en véritable homme d’Etat malgré la perte du pouvoir et cette grande épreuve loin des siens et de la terre natale. Heureusement qu’il s’est retrouvé au Sénégal, un pays dont le destin est lié au Mali pour des raisons historiques et la proximité géographique. ATT a été vite adopté par les Sénégalais qui ont eu la chance de croiser sa route. Pas parce qu’il est ancien Chef d’Etat mais surtout pour son humilité et le respect manifesté à tous ses interlocuteurs, quelle que soit leur position sociale. Il faut dire qu’ici il jouissait déjà d’une grande considération avant le coup d’Etat qui l’a obligé à quitter le pouvoir et précipité le Mali dans une période d’incertitudes avec un horizon assombri. Les Sénégalais qui ont la chance de vivre dans l’un des rares pays du continent qui n’a jamais connu une telle rupture brutale de l’ordre institutionnel ont toujours du mal à comprendre comment ce pays frère a ouvert ainsi l’une des pages les plus sombres de son histoire au moment où ATT s’apprêtait à faire respecter le processus démocratique pour passer le témoin à la tête de l’Etat. Le jour de Noel, comme un cadeau aux nombreux maliens qui réclamaient inlassablement son retour ces dernières années, ATT a foulé à nouveau le sol du Mali. Un grand soulagement aussi pour ses nombreux amis à Dakar et tous ces sénégalais anonymes qui l’admirent sans l’avoir jamais rencontré, persuadés que ce n'est que justice rendue à l’enfant de Mopti. Nous sommes sûrs que même s’il a vécu dans la discrétion à Dakar, il a pu bénéficier de la chaleureuse hospitalité sénégalaise, ce qui a dû atténuer quelque part les contraintes de l’exil. ATT a été ainsi un malien bien accueilli chez lui au Sénégal. Correspondance particulière Cheikh Tidiane FALL Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here