Hippodrome : Le maire et le bureau des personnes âgées main dans la main

34

Le centre secondaire d’état civil de l’Hippodrome a servi de cadre à la traditionnelle rencontre entre le maire Nouhoum Coulibaly et le bureau des personnes âgées du quartier. L’objet était de mener une réflexion sur le développement du quartier. C’était le samedi 23 décembre dernier. Ont pris part  à cette journée de réflexion sur le développement du quartier de l’Hippodrome, Seydou Sidibé, administrateur civil et contrôleur d’Etat à la retraite non moins président des personnes âgées du quartier, N’Fagnanama Koné, ancien ministre, ancien ambassadeur et ancien Directeur général de la CMDT, Boubacar Diawara, Commandant d’escadron à la retraite, Amadou Dabo, gestionnaire des ressources humaines à la retraite et Mme Diabaté Fatoumata Sissoko, contrôleur des impôts à la retraite.

Au cours de la rencontre, le maire Nouhoum Coulibaly a présenté aux personnes âgées son projet de création d’un cadre de concertation locale pour le développement du quartier de l’Hippodrome en commune II du district de Bamako. Ce projet consiste à identifier les problèmes, recueillir les données, prioriser ou sélectionner les problèmes, planifier les actions réalisables et analyser les variables (l’insécurité, le manque d’emploi, l’insalubrité, l’inondation et l’insuffisance d’infrastructures socio-sanitaires de loisir surtout pour les personnes âgées). Le président du bureau des personnes âgées de l’Hippodrome, Seydou Sidibé, a indiqué que lui et ses pairs ont les mêmes objectifs que le maire dans le cadre du développement de leur quartier. « Le maire avait déjà recensé les problèmes d’insécurité, d’insalubrité, d’électrification et bien d’autres. Ces préoccupations sont aussi les nôtres », a-t-il déclaré. Cependant, il a invité les jeunes et les femmes à faire face aux problèmes de développement de la commune dans l’intérêt de tous les habitants du quartier. Selon le maire Nouhoum Coulibaly, face à la déconfiture totale du tissu social par l’inaction du citoyen, le désintérêt de la chose publique et le manque de civisme, une prise de conscience et l’implication de tous dans la gestion locale de la cité sont plus que jamais nécessaires. C’est dans cette perspective qu’il a pris à bras-le-corps l’initiative de travailler en synergie avec les personnes âgées pour pallier les problèmes auxquels les habitants du quartier sont confrontés. Connu pour son sens élevé du civisme, sa volonté de développer son quartier, Nouhoum Coulibaly, depuis sa prise de fonction en qualité de maire, n’a ménagé aucun effort pour faire de ce beau quartier le plus attrayant et un exemple dans la capitale sur le plan du développement. Des travaux d’embellissement dans l’enceinte de la mairie en passant par le curage des caniveaux, toutes les activités entrant dans le cadre de l’épanouissement du quartier Hippodrome sont désormais le cheval de bataille du maire et du bureau des personnes âgées du quartier. « Le citoyen est le principal acteur du développement de son terroir, il doit être l’acteur de mise en œuvre, de vulgarisation des ambitions citoyennes de sa cité. A ce titre, il doit mobiliser toutes les ressources humaines, matérielles et financières pour la réalisation d’actes bénéfiques pour tous », a conclu Monsieur le maire. Bourama Camara  

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here