Politique: UMAR-IBK 2018 sur les fonts baptismaux

6
L’Union des Mouvements et Associations pour la Réélection du président IBK (UMAR-IBK-2018), a été lancé, le 21 décembre 2017, à la Maison de la presse de Bamako, par son président, Mamadou N’Diaye. L’UMAR-IBK-2018, dit N’Diaye, est né à l’issue d’une réelle analyse et des vastes consultations des maliens de plusieurs horizons et membres de différents mouvements et associations, d’unir leur force autour d’un idéal. A ce jour, dit-il, l’UMAR-IBK 2018 est constitué de 206 mouvements et associations des différentes communes de Bamako et de 57 des autres régions du Mali. «Ces nombres vont grossir indubitablement à un total de 1000 mouvements et associations d’ici trois mois. Et dans quelque jours, des déclarations d’adhésions à l’UMAR-IBK, seront faites par les différents mouvements et associations maliennes», a promis Mamadou N’Diaye. Et d’ajouter que l’UMAR-IBK 2018 nourrie l’unique ambition d’être la principale force de campagne pour le président IBK et lui assurer une réélection fracassante en 2018. Pour l’UMAR-IBK, précise Mamadou N’Diaye, cela n’est pas seulement une aventure politique, mais citoyenne. «Elle exige de la responsabilité et de la bonne conduite. Elle ne sera point pour nous, une occasion de dire aux maliens ce qu’ils veulent entendre, pour qu’ils soient tendres avec nous et qu’ils applaudissent parce qu’on leur dit ce qu’ils veulent entendre», déclare le premier responsable de l’UMAR-IBK 2018.De son point de vue, les pratiques politiciennes et manipulatrices ne conduiront pas leur réflexion ni leur ambition. Hadama B. Fofana Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here