Aliou Mahamadou Maïga, Président du MR-ATT : Nous devons former une chaîne de solidarité autour du président IBK» : «ATT a pris le train de la réconciliation nationale»

34
Le Mouvement pour le retour du Président Amadou Toumani Touré (MR-ATT) avait fait du retour de l’ancien chef de l’Etat au Mali, son objectif principal. Sous la houlette de son président Aliou Mahamadou Maïga, le MR-ATT a occupé le terrain pour appeler les plus hautes autorités du Mali et de la sous-région à s’impliquer dans le retour au bercail du Général ATT qui était exilé à Dakar depuis sa chute en mars 2012. Dans une interview exclusive, le Président du MR-ATT se prononce sur le retour au bercail de l’ancien Président. Le Challenger : Monsieur le Président, quelles sont les démarches entreprises par votre mouvement dans le cadre du retour de l’ancien Président Amadou Toumani Touré ? Aliou Mahamadou Maïga. Ce mouvement est créé depuis le 08 mars 2014 et n’a qu’un seul objectif, le retour d’ATT. Pour atteindre cet objectif, le mouvement a entrepris des démarches. Nous avons participé à toutes les activités de l’opposition comme de la majorité dans lesquelles on réclamait le retour d’ATT. Il y avait une revue hebdomadaire sur sa page Facebook réclamant le retour d’ATT afin de solliciter l’adhésion populaire à cette question. Nous avons envoyé des lettres d’informations à toutes les institutions de la République du Mali, aux organismes internationaux, à la société civile, aux partis politiques, aux anciens collaborateurs d’ATT, aux présidents en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union Africaine (UA), aux représentants de l’Union Européenne (UE), de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) et à la MINUSMA. Ces correspondances sollicitaient leur adhésion et leur accompagnement. Nous avons adressé une lettre de remerciement à Son Excellence Macki Sall du Sénégal pour son hospitalité. Des demandes d’audience ont été envoyées à Son Excellence Macki Sall pour échanger sur les modalités du retour d’ATT, au président en exercice de la CEDEAO, Son Excellence Faure Gnassingbé du Togo, au Président en exercice de l’UA, Son Excellence le Professeur Alpha Condé de la Guinée Conakry, au président de la République du Mali Son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta pour solliciter son accompagnement pour le retour d’ATT, au président du Haut Conseil Islamique du Mali, au Premier ministre et aux Ambassadeurs de la République du Sénégal et de la Guinée Conakry au Mali. Nous avons eu des audiences avec le chef de cabinet de la présidence, Monsieur Boubacar Touré, le parrain du mois de la solidarité d’octobre 2017, le Guide spirituel des Ançardines Ousmane Chérif Madani Haïdara, le représentant spécial de la CEDEAO Monsieur Chaka Abdou Touré et celui de l’Union africaine, Monsieur Pierre Buyoya. Une rencontre a eu lieu avec le Conseil Economique Social et Culturel. Nous avons organisé une conférence de presse largement couverte. Je profite de l’occasion que vous m’offrez pour saluer l’accompagnement des médias. L’ancien président ATT est de retour au bercail depuis le 24 décembre dernier. Quel est le sentiment qui vous anime actuellement ? Nous avons un sentiment de joie et de devoir accompli avec le retour du président ATT. Le dimanche 24 décembre 2017 restera une date historique pour nous MR-ATT. Je remercie le président Ibrahim Boubacar Keïta pour sa décision historique de ramener ATT dans l’honneur et la dignité et le peuple malien pour lui avoir réservé un accueil chaleureux. Une mention spéciale au représentant spécial du président en exercice de la Commission de la CEDEAO, son Excellence Chaka Abdou Touré pour son implication personnelle. Mes remerciements vont également à l’endroit de Son Excellence Macki Sall, président de la République du Sénégal et au peuple sénégalais pour leur hospitalité légendaire accordée à ATT et à toute sa famille. Je remercie le président d’honneur du mouvement, Jeamille Bittar et enfin, je félicite tous les militants et sympathisants du MR-ATT pour leur courage, leur engagement dans l’atteinte de notre objectif qui est le retour d’ATT. La réconciliation nationale est l’un des objectifs de votre mouvement. Quel message avez-vous à l’endroit du peuple malien pour une vraie réconciliation des cœurs et des esprits ? Pour qu’il y ait réconciliation, il faut que nous nous pardonnions et que les cœurs s’ouvrent, que chacun joue franc jeux. Au-delà de tout cela, nous devons former une chaîne de solidarité autour du président IBK et du gouvernement d’Abdoulaye Idrissa Maïga pour relever les défis de sécurité et de développement du Mali. Je souhaiterais aussi, dans un plus bref délai, voir le président ATT rendre visite au Général Amadou Aya Sanogo et lui pardonner. C’est ça aussi le franc-jeu. Merci IBK, ATT a pris le train de la réconciliation nationale. C’est au tour du président Alpha Oumar Konaré de prendre le train de la réconciliation nationale à la prochaine gare. Propos recueillis par Daouda T. Konaté Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here