Session budgétaire : Les besoins de l’Autorité routière évalués à 98 milliards de F CFA pour 2018

23
Dans l’objectif de faire le bilan des réalisations courant 2017 et le plan d’activités 2018, l’Autorité routière a présenté le vendredi 22 décembre dernier sa session budgétaire de l’année 2017. Pour le directeur général, Baba Moulaye Haïdara, l’Autorité routière a besoin de 98 milliards pour l’année 2018. Selon le DG de l’Autorité routière, l’année 2017 a été marquée par la poursuite du financement des travaux d’entretien routier de 2016, le financement des travaux de l’exercice 2017, la mise en œuvre de l’entretien routier pluriannuel et le lancement du paiement de la redevance péage par Orange Money. “Une dernière activité qui entre dans le cadre de la sécurisation de la redevance péage a été présidée par le ministre de l’Equipement et du Désenclavement en présence de ses collègues des Transports et de la Sécurité et de la Protection civile”, a précisé le DG de l’Autorité routière. Baba Moulaye Haïdara note que, malgré le début tardif des travaux d’entretien routier, le financement s’est poursuivi après les lancements des différents chantiers d’entretien routier dont ceux de l’entretien routier pluriannuel et des pistes rurales, première année d’expérience en la matière. Quant aux activités menées, le directeur général de l’Autorité routière trouve que plusieurs actions ont été entreprises courant 2017, notamment des travaux d’entretien routier dans beaucoup de localités du pays. “Les postes de péage/pesage ont reçu des missions dans le cadre du contrôle interne, du renforcement des bonnes pratiques de gestion administrative, financière, comptable et la maintenance des équipements, l’évaluation du personnel ont été réalisés”, a expliqué le DG de l’AR. Selon le patron de l’Autorité routière, les recettes mobilisées au titre de l’année 2017 s’élèvent à peu près à 26 milliards contre une prévision annuelle de près de 38 milliards, “pour les travaux d’entretien routier 2018, nous avons besoin d’un budget prévisionnel de 98 milliards pour 2018, je dis bien une prévision budgétaire on peut ne pas avoir cette somme, mais pour réaliser l’objectif que nous visions, il nous faut cette sommes”. Toutefois, le directeur général a reconnu que l’Autorité routière connait chaque année des soucis financiers car, dira-t-il, “les ressources mobilisées sont loin de couvrir les besoins d’entretien routier”. Amadou Kodio Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here