Concours “Bamako propre” : La Commune II s’adjuge le 1er prix

38
L’épouse du chef de l’Etat, Kéita Aminata Maïga, présidente de l’ONG Agir a remis hier le premier prix du concours “Bamako Propre” au maire de la Commune II, Abba Niaré. Le prix est un camion-benne “Satellite”, tout neuf de marque Jac, avec quatre bacs pouvant contenir sept tonnes de déchets. Le 2e prix constitué de 10 moto-tricycles a été enlevé par la Commune V et les 5 motos tricycles du 3e Prix repartent en Commune I. D’autres prix d’encouragement constitués de kits d’assainissement seront remis à d’autres récipiendaires de l’ensemble des six communes du district de Bamako. Ce concours a été lancé le 29 avril 2017 par le ministère de l’Environnement et de l’Assainissement et du Développement durable, en présence de la présidente de l’ONG Agir, marraine de la cérémonie. Initialement prévue pour le mois d’août 2017, la proclamation de résultats n’avait pu avoir lieu à cette date en raison des conditions difficiles d’assainissement en hivernage. Le concours avait opposé toutes les communes du district de Bamako. L’objectif du concours est de rendre Bamako propre et coquette avec un investissement citoyen au quotidien dans la propreté de notre cadre de vie pour le mieux-être de nous tous dans un environnement sain. En général, les ménages à Bamako et dans les capitales régionales sont les plus gros producteurs de déchets. Cette situation nécessite un changement d’attitudes et de comportements, car il s’agit avant tout d’une question de santé publique. C’est notre comportement au quotidien avec nos petits gestes citoyens, “jeter les déchets dans les poubelles”, qui peut mieux rendre notre environnement sain. Fort de toutes ces raisons, après avoir remis les clés du camion-benne “Satellite” au maire de la Commune II, l’épouse du chef de l’Etat dans ses déclarations à la presse a tout d’abord félicité le ministère de l’Environnement. Elle a également insisté sur l’engagement de tous pour assainir la ville de Bamako. Elle a invité les populations à un engagement citoyen pour changer le visage de Bamako. Pour elle, certains gestes même anodins peuvent générer le changement, comme ramasser les petites ordures et surtout créer moins de déchets au sein de la famille surtout qu’Assainissement rime avec santé. La première Dame a salué l’initiative du ministre Kéita Aïda M’Bo et rappelé que dans les années 90 l’ONG Agir qu’elle préside avait organisé un concours de ce genre intitulé : “Bamako Ville propre” de son programme “Femme et enfant et environnement urbain” et c’est la Commune II qui avait remporté le 1er prix notamment 41 puisards. Elle s’est réjouie du nouveau gain de la Commune II et a profité de l’occasion pour appeler le maire à prendre bon soin et faire bon usage (suivi et entretien) du camion pour éviter qu’il ne soit à l’arrêt dans 1 ou 2 mois. “L’exemple doit venir de chaque mairie pour que les populations s’impliquent à améliorer leur cadre de vie”, a déclaré l’épouse du chef de l’Etat. Kéita Aminata Maïga a enfin remercié et interpellé la presse venue nombreuse pour qu’elle soit un bon relais des bons comportements. O.D. avec Koulouba Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here