La MINUSMA améliore les conditions d’apprentissage des jeunes aveugles et malvoyants à Gao

19
Le 26 décembre 2017, la MINUSMA a inauguré le projet à impact rapide intitulé « Réhabilitation des locaux de l’Institut des Jeunes Aveugles de Gao.» Une initiative du bureau régional de la Division des Droits de l’Homme et de la Protection de la MINUSMA. Les travaux ont coûté 29,4 millions de FCFA. L’Institut des Jeunes Aveugles de Gao (IJA) accueille une cinquantaine d’apprenants dont la plupart viennent des cercles de Gao et des autres régions du nord. Grâce à la réhabilitation de son école, Alassane Yattara, élève malvoyant en quatrième année, peut désormais reprendre ses cours en braille. L’institut avait été endommagé pendant la crise de 2012 affectant la qualité et régularité des cours. « Dès la reprise scolaire en 2014, les conditions d’apprentissage étaient devenues précaires. Il était difficile de trouver une chaise pour s’asseoir, » se rappelle Alassane. « Je me réjouis de cette assistance de la MINUSMA, car nous pouvons désormais suivre les cours dans de bonnes conditions » a-t-il ajouté. Mme Maiga Leila Touré qui enseigne le braille depuis plus de 15 ans, est d’avis que la réhabilitation des locaux de l’IJA, « va véritablement améliorer les conditions d’apprentissage tout offrant un environnement plus adapté aux besoins des élèves aveugles et malvoyants. » Concernant l’utilité du projet, le représentant du chef du Bureau de la MINUSMA à Gao, M. Issa Thioune, a expliqué « la MINUSMA veille à ce que l’éducation soit totalement intégrée pour éviter toutes formes de discrimination des personnes handicapées, qui ont le droit de recevoir une éducation comme tout citoyen de ce pays. » L’Association Malienne pour la Promotion Sociale des Aveugles (AMPSA), à l’initiative de ce projet, est une organisation non gouvernementale créée en août 2004 pour promouvoir les droits des aveugles et des malvoyants au Mali. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here