Remaniement ministériel : La Valse des « prophètes »

14
Depuis un certain temps, les rumeurs circulent sur la probabilité de la nomination d’un nouveau premier ministre au Mali dans le cadre du possible remaniement tant entendu. Chacun se plait à citer le nom de celui ou celle qu’il aimerait voir occupé ce très confortable perchoir. Certains, à force de convoiter le luxueux fauteuil de la primature n’hésitent pas à injecter des sommes colossales dans la communication. Objectif ? Influencer justement le choix du Président. Ce qui est regrettable ce sont ces spéculations et ces tentatives de vouloir lui imposer un homme. Est-ce nécessaire toutes ces prophéties sans suite ? Il est évident que beaucoup peinent à tirer les leçons de leurs échecs ou peut être qu’ils ne le voient ainsi du moment où on se souvient qu’avec la nomination de l’actuel premier ministre, beaucoup de noms ont été véhiculés et finalement aucun des pronostiqueurs n’eut raison. Le vieux a pris tout le monde à contre pieds. Aujourd’hui encore, les prophètes d’hier refont surface avec bien sûr de nouvelles prophéties sur de nouveaux messies. Le danger dans ce jeu, c’est la déstabilisation de l’actuelle équipe gouvernementale. Il ralentit d’une manière ou d’une autre les activités gouvernementales. Jusqu’à preuve du contraire, c’est au président que revient le choix de son premier ministre donc « balle à terre » et avançons ! Amadingué Sagara Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here