Trois questions à Tahirou Bah : Réactiver la plainte afin qu’ATT rende des comptes

83
Qu’est-ce qui motive votre plainte ? Notre plainte est citoyenne car pour des considérations politiciennes et dans un jeu de passe-passe pour minimiser le rôle d’ATT dans la crise, ces poursuites ont été abandonnées sacrifiant ainsi la vérité au profit du mensonge. Nous savons tous que l’ex Président doit rendre compte de sa gestion de la crise car, il a été l’instigateur principal en ouvrant la boîte de Pandores jetant ainsi le Mali dans un cercle vicieux. Si les décideurs politiques décident d’abandonner ces poursuites après avoir créé la Haute Cour de Justice dilapidant ainsi le dernier public pour rien que faire du boucan afin de mener les maliens en bateau, ils se trompent. Etes-vous sûr que votre plainte aboutira ? Je pense que les citoyens peuvent et sont en droit légitime de réactiver cette plainte par des actions non seulement devant les tribunaux mais aussi si nécessaire, par la rue pour que l’ancien président puisse s’expliquer et rendre des comptes. Cependant, nous en sommes pas dupes cela sera très difficile que notre action ait une oreille à l’écoute car je ne fais aucune allusion en la capacité de la justice de juger cette affaire car, c’est la voie du prince du jour qui est prioritaire dans un pays sous couverture démocratique, mais nous avons d’autres voies de recours car si le Mali s’auto disqualifie à dire la justice et la vérité, nous allons saisir les juridictions africaines et internationales telles que la Cour Africaine des Droits de l’Homme ou même la CPI. Votre plainte a-t-elle été acceptée ? La plainte a été déposée et aussi, nos conseils nous ont dit que le Tribunal n’est pas compétent à juger cette affaire. Suite à une réunion avec certains juristes, nous allons publier un mémorandum sur ATT afin de saisir la Cour Constitutionnelle pour qu’elle puisse intervenir en nommant une Commission Indépendante pour enquêter et proposer ses conclusions. L’objectif visé est que ce dossier soit rouvert car la Haute Cour de Justice qui faut-il le rappeler a été créé dans la hâte et dans le seul but de juger ATT ; une Cour qui a été taillé sur mesure et cela relève aussi de l’arbitraire. Propos recueillis par Bokari Dicko Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here