Politique : Modibo Sidibé plus proche des populations à travers son initiative dénommée «grin»

60
Depuis un certain temps, le président des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare An Ka Wuli), Modibo Sidibé, a pris l’initiative d’aller à la rencontre des populations en formant un grin avec elles, autour du thé et de cacahouètes. Cette initiative permet à l’ancien Premier ministre d’expliquer aux citoyens, de toutes couches sociales confondues, le fonctionnement de l’Etat, les efforts qu’il a consentis quand il était ministre et Premier ministre. Véritable chef de grin de Bamako, Modibo Sidibé apparaît aujourd’hui comme un homme politique plus proche des populations. Depuis un certain temps, l’ancien Premier ministre a pris l’initiative d’aller à la rencontre du citoyen, en formant un grin avec lui autour du thé et de cacahouètes. Une fois au grin, Modibo Sidibé, accompagné de certains membres de son parti, explique le fonctionnement de l’Etat, dénonce les dérives du gouvernement et fait des propositions de solution de sortie de crise que notre pays connaît depuis 5 ans. Il tente aussi d’expliquer les efforts qu’il a faits étant ministre et Premier ministre. En 2017, le président des Fare An Ka Wuli a fait le tour de plus de 30 grins à Bamako. Toutes les communes du District de Bamako ont reçu au moins 5 fois l’ancien Premier ministre. C’est qui est formidable, ce que les causeries-débats entre Modibo Sidibé et les différents Grins se passent en langue nationale Bambara. Toute chose qui permet au citoyen de toutes les couches sociales confondues, à savoir le vendeur de cacahouètes, les petits commerçants, les chômeurs, les menuisiers, les artisans, les intellectuels, etc., de bien capter le message qu’il véhicule. À la rencontre de chaque Grin, des questions d’actualités sont posées par le citoyen et le président des Fare tente d’apporter des réponses aux préoccupations posées. Des réponses jugées par beaucoup de personnes satisfaisantes. C’est qui est également intéressant, ce que les femmes sont de plus en plus nombreuses à participer à ce Grin. Toute chose qui prouve que l’initiative de l’ancien Premier ministre, d’aller à la rencontre du citoyen, aura certainement un impact positif sur la participation des femmes à la vie politique. Par ailleurs, en 2018, Modibo Sidibé compte intensifier l’initiative à Bamako et l’étendre à l’intérieur du pays avant la campagne présidentielle. Certains jeunes qui ont déjà reçu le président des Fare -que nous avons rencontrés- nous confient : «cette initiative de Modibo Sidibé est à saluer, car elle permet à nous le bas peuple de comprendre beaucoup de chose sur le fonctionnement de l’Etat et sur ce que lui-même a fait pour ce pays en tant ministre et Premier ministre. Nous avions beaucoup d’informations erronées sur lui, mais à travers nos questions posées, nous avons été édifiés. C’est un homme simple avec beaucoup d’humilité qui a pris du thé avec nous sans se déranger. Nous pensons que nous avons besoin de tel homme politique qui vient nous écouter pour recenser nos préoccupations». Diango COULIBALY Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here