Mouvement Arc-en-ciel : Un prix IIbrahim Boubacar Keita pour la paix en perspective

33
La Pyramide du souvenir a abrité, hier, une conférence de presse organisée par le mouvement patriotique «Arc-en-ciel» dans le cadre de sa rentrée politique. La rencontre a enregistré la présence du président du mouvement, Ismaël Diallo, des membres du bureau exécutif, des sympathisants et nombre d’invité. La rencontre avec les journalistes a été l’occasion pour Ismaël Diallo et ses camarades d’expliquer les objectifs de leur mouvement et de procéder au lancement de ses activités et à l’installation des coordinations communales, régionales et de la diaspora. Dans une déclaration, le secrétaire général du mouvement a affirmé que le retour de l’ancien président de la République Amadou Toumani Touré prouve à suffisance que le président Ibrahim Boubacar Keita place l’intérêt supérieur de la nation au-dessus de toute présupposition. Youssouf Guindo a ajouté que le président Kéita aspire à la paix, à la démocratie, à l’union nationale, à la cohésion sociale, à la réconciliation et à la bonne gouvernance. Ces qualités lui ont valu le prestigieux prix Nelson Mandela pour la démocratie édition 2016, à l’instar de son homologue du Sénégal, le président Macky Sall. Les objectifs du mouvement, a indiqué Ismaël Diallo, consistent à communiquer largement sur les actions du président IBK afin de les rendre plus audibles et plus visibles. Il s’agit aussi de contribuer au renforcement de l’unité nationale, de la paix, de la démocratie, de la cohésion sociale ; de promouvoir les droits des femmes, de l’enfant et de la famille ; de lutter contre toutes formes de discrimination et de promouvoir, valoriser et défendre les symboles de la République. Par ailleurs, le conférencier a souligné que le mouvement patriotique Arc-en-ciel est composé de 523 associations et qu’il est présent dans toutes les communes de Bamako, dans toutes les régions et à l’extérieur (Côte d’Ivoire, France, Italie, Espagne). Parmi les activités prévues pour ce mois de janvier, Youssouf Guindo a annoncé des manifestations sur toute l’étendue du territoire national et l’installation de cellules et de coordinations à tous les niveaux. «Il est prévu l’organisation d’une campagne de sensibilisation pour la non-violence en milieu scolaire et universitaire, des modules de formation en entrepreunariat, des journées de salubrité. Nous comptons aussi organiser des séries de consultations auprès de certaines autorités coutumières et politiques, et initier le prix Ibrahim Boubacar Keita pour la paix», a-t-il détaillé. Mamadou SY Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here