Championnat de kick-boxing au Mali : Dr Abdoulaye Coulibaly sollicite un combat intercontinental pour Moussa

23

Dans cette interview qu’il nous a accordée au sujet du titre de double champion africain de Kick-boxing qu’a remporté Moussa Guidiera, le président de la Fédération Malienne de Kick-boxing, Dr Abdoulaye Coulibaly appelle les autorités maliennes au premier rang, en l’occurrence le Président Ibrahim Boubacar Kiéta à «organiser le championnat mondial intercontinental de Kick-boxing, pour que Moussa Guidiera puisse défendre son titre. Car, cela va de l’intérêt du sport malien». L’Observatoire: Comment se porte la fédération de Kick-boxing au Mali ?

Dr Abdoulaye Coulibaly : On peut dire aujourd’hui que le kick-boxing se porte bien, surtout avec le titre de double champion d’Afrique que nous avons. La jeune fédération malienne a enregistré un double champion, c’est bien. En tant que président de fédération, quel sentiment vous anime à la suite de la conservation du titre de champion de Kick-boxing par le Mali ? Du 29 décembre 2017 à nos jours, je suis comblé de joie. Notre athlète Moussa Guidira a remis son titre en jeu, qu’il a remporté. En Kick-boxing, quand tu es champion d’Afrique, tu dois remettre ton titre en jeu, c’est-à-dire organiser un championnat avec un challenger pour reconquérir le titre. Moussa Guidiera a remis son titre en jeu, et nous a promis qu’il va le reconquérir. Ce qu’il a effectivement fait le 29 décembre dernier. Je le félicite car en un moment on doutait de lui, mais son stage bloqué de deux mois a permis ce grand résultat. Comment comptez-vous l’aider pour qu’il puisse participer à un championnat mondial ? Avec cette victoire, le titre nous donne droit d’organiser le championnat mondial au Mali. Après sa victoire, le Président de la Confédération Africaine de Kick-boxing qui était présent avait publiquement dit que désormais nous devons organiser un championnat de Kick-boxing, au plan intercontinental. On attend les autorités, quand tout va bien nous allons organiser ce championnat mondial, en mai 2018. L’athlète sera là et nous espérons aller encore plus loin. Après tout, c’est le sport malien qui est en marche. L’athlète n’est pas encore connu du Chef de l’Etat, pour lui présenter le titre. Qu’entendez-vous faire pour qu’il soit reçu par le Chef de l’Etat, son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita ? Exactement, nous attendons que le champion Moussa Guidiera soit reçu par son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita. C’est pourquoi nous l’avons retenu, avec son manager, ici à Bamako. C’est un titre continental, pas le moindre. Il faut qu’on aille présenter le titre au Président de la République. Devant le Président de la République, nous lui expliquerons l’enjeu du titre. Il va faire un stage bloqué comme il l’a fait pour être champion d’Afrique. Quel message avez-vous à l’endroit des décideurs maliens ? J’appelle vivement les autorités maliennes, au premier des rangs desquels son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, pour soutenir davantage la fédération nationale de Kick-boxing. Mais surtout nous organiser le championnat mondial intercontinental de Kick-boxing, pour que Moussa Guidiera puisse défendre son titre. Cela va de l’intérêt du sport malien. Cyril ADOHOUN

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here