Kick-boxing : MOUSSA GUIDIÉRA présente sa ceinture de champion d’Afrique au ministre des sports

34
Le double champion d’Afrique de kick-boxing des mi-lourds, Moussa Guidiera a été reçu par le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, le vendredi 5 janvier. La rencontre s’est déroulée dans la salle de conférence du ministère des Sports, en présence du président de la Fédération malienne de kick-boxing (FMKB), Dr Abdoulaye Coulibaly. Moussa Guidiéra est venu présenter au ministre Sidibé sa couronne de champion d’Afrique, remportée le 30 décembre au Palais des sports Salamatou Maïga, face au Nigérian Daniel Ochepu Godwin (notre compatriote s’est imposé par arrêt de l’arbitre au troisième round). Le nouveau ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé a félicité Moussa Guidiéra pour son sacre et a assuré son interlocuteur du soutien et de l’accompagnement des autorités à travers la Fédération malienne de kick-boxing (FMKB). «Je vous dis bravo pour votre deuxième titre continental. Nous serons toujours là pour soutenir l’excellence. Je ne serai pas là pour une seule fédération, mais pour toutes les fédérations sportives. Nos portes sont ouvertes», dira Me Jean Claude Sidibé. Visiblement ému, Moussa Guidiéra s’est dit fier de présenter son trophée au ministre des Sports et a profité de la rencontre pour plaider la cause du kick boxing auprès des autorités. «Tout sportif rêve de remporter un titre continental. Je suis très content d’avoir défendu et conservé ma ceinture de champion d’Afrique dans mon pays. J’ai été champion d’Afrique, en 2015 à l’extérieur. Cette fois, le combat s’est déroulé au Mali et j’ai gagné. La ceinture reste au Mali, je rends grâce à Dieu et remercie nom encadrement technique, la Fédération malienne de kick-boxing (FMKB) et l’ensemble du public sportif malien pour leur soutien et accompagnement», confiera le double champion d’Afrique, avant de s’adresser à la jeunesse malienne. «La jeunesse malienne doit travailler, des gens peuvent penser que ce que nous faisons, c’est-à-dire la boxe, est un sport violent. Mais le kick-boxing est comme toutes les disciplines donc, qui peut permettre à un homme de s’épanouir et d’aider son pays. C’est un métier, comme le journalisme, le football, le basket-ball. J’invite donc les jeunes du Mali à s’intéresser au kick-boxing et je demande aux autorités d’aider la jeune Fédération malienne de kick-boxing qui a beaucoup d’ambitions pour le Mali», ajoutera Moussa Guidiéra. C’est une nouvelle fédération qui manifeste sa volonté et sa capacité d’aller plus loin et de faire des champions. S’elle est moralement et financièrement soutenue, elle irait très loin». «Mon objectif est de devenir champion du monde des mi-lourds, martèlera Moussa Guidiéra. Je remercie, par avance, le ministre des Sports qui a donné son accord pour l’organisation du championnat du monde au Mali, dès cette année. Pour moi, c’est une très bonne nouvelle», conclura le double champion d’Afrique des mi-lourds. Seïbou S.KAMISSOKO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here