Commune VI : Yéléma en conclave

6
Les militants et sympathisants de Yéléma ont répondu à l’appel de la section de la Commune VI le samedi 6 janvier 2018 à leur siège à Magnambougou. Les leaders locaux ont rendu compte des résolutions du congrès de Mopti et prend acte de l’adhésion de nouveaux militants. Après le succès du congrès du parti tenu à Mopti, Abdoulaye Bagayoko, secrétaire chargé des relations avec les organisations socioprofessionnelles de la Commune VI, a décliné les activités que le parti entend mener dans les premières semaines de l’année 2018. “Notre parti est le 6e grand parti au Mali. Nous avons plus 400 conseillers et 15 maires. Nous voulons une autre image pour le Mali”, a affirmé M. Bagayoko. Il a invité les militants à l’union sacrée tout en rappelant la suspension des activités du parti de la mouvance présidentielle sans forcément être de l’opposition actuelle. Pour lui il n’y a pas de différence entre la majorité et l’opposition actuelle. Il a regretté pour le nouveau gouvernement qui selon lui dépasse la norme. Pour lui le Mali n’a pas besoin de 36 ministres. “C’est un effectif pléthorique pour un pays en crise. C’est un gâchis total dans notre pays”, a ajouté M. Bagayoko. “J’étais à Mopti pour que les femmes puissent avoir leur place dans le bureau. Nous avons jugé nécessaire avec la consolidation du parti qu’il est temps de donner une place aux femmes si nous voulons le changement”, a déclaré la présidente des femmes du parti en Commune VI, Mme Niambélé Djamilatou Traoré. En termes de perspectives, la présidente Traoré Djamilatou a souhaité, dans le souci de renforcer l’élan, la dynamisation, voire l’implantation du parti dans la Commune. Adama Diabaté, Stagiaire Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here