Elections présidentielles de 2018: Tiébilé Dramé plaide pour une candidature commune de l’opposition

28

A six mois des élections présidentielles de 2018, la scène politique malienne bouillonne. Les intentions de candidature se multiplient et on assiste à une démission en cascade de plusieurs hauts responsables du pouvoir. Ces derniers dénoncent « l’incompétence » et l’ « incapacité » d’IBK à trouver une solution aux maux du Mali. Hier mardi 09 janvier 2018, Tiébilé Dramé, président du Parena et ténor de l’opposition malienne, a confié à notre confrère Christophe Boisbouvier de la RFI : « L’alternance est une impérieuse nécessité dans notre pays. Au regard de l’immense échec du président de la République, au regard de l’immense gâchis auquel nous assistons aujourd’hui – quatre ans et demi qui ont vu la situation du pays se dégrader –, maintenant, parce que l’alternance est la question la plus importante, je suggère le plus large rassemblement possible de toutes les forces du pays autour d’un projet, pour, justement, relancer le processus de paix au nord, éteindre le feu au centre. » Le président du PARENA a ensuite plaidé pour une « candidature commune de l’opposition » lors des élections présidentielles à venir. Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here