L’Honorable Niamé Keïta claque la porte du RPM : « J’ai adhéré librement au parti et je le quitte librement »

18

A six mois des élections présidentielles de 2018, le parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM) vient de connaitre un autre revers après la démission de quatre députés de ses rangs en septembre 2016. Contacté par le Républicain, hier mardi 9 janvier 2018 dans l’après midi, le général honorable Niamé Keïta, ex directeur général de la Police Nationale a confirmé l’information de sa démission au sein du parti au pouvoir. « Effectivement j’ai quitté le RPM », a-t-il dit. A la question de savoir si on peut connaitre les raisons de sa démission du pouvoir, l’honorable nous répond ceci : « J’ai adhéré librement au parti et je le quitte librement ».

Elu dans la circonscription électorale de Nara, l’honorable Niamé Keïta, né le 24 octobre 1949, était membre du groupe parlementaire RPM. Fonctionnaire de la police en retraire, l’honorable Niamé Keïta est membre de la commission des affaires étrangères, des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine de l’Assemblée nationale. Ce n’est pas une première démission au sein du RPM, en effet, le Bureau Politique National du Rassemblement Pour le Mali (BPN/RPM) recevait le 28 septembre 2016, la démission de quatre députés de son groupe parlementaire.

Il s’agissait de l’honorable Kalilou OUATTARA, élu en Commune III du District de Bamako ; l’honorable Sota COULIBALY, élu à Kati ; l’honorable Mamadou DOUMBIA, élu en Commune II du District de Bamako et l’honorable Bakary DIARRA, élu à Sikasso. En outre, le 10 octobre 2017, l’honorable Bafotigui Diallo, député élu en commune VI du district de Bamako, claquait aussi la porte du groupe RPM au sein de l’hémicycle mais demeurait membre du parti jusqu’à preuve du contraire.

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here