Me Jean Claude Sidibé, ministre des sports au chevet football malien : Faire table rase du passé et rebondir du bon pied

41
Depuis sa prise de fonction, le nouveau ministre des Sports Me Jean Claude Sidibé s’est fixé comme un seul objectif de redonner aux sports maliens leur image d’antan. Cette volonté affichée du nouveau chef de service des Sports devra rejaillir positivement sur toutes les trente et trois fédérations de sports que compte Mali. Me Jean Claude Sidibé qui a fait ses preuves à la tête de la fédération malienne de basket Ball en faisant une véritable moisson de trophées en peu de temps, ambitionne de réconcilier tous les acteurs du monde sportif. Il veut à tout prix gagner ce challenger. La mise en place du comité de normalisation de la crise qui sévit au sein de notre football, sport roi prouve à suffisance sa volonté de réunir tous les acteurs autour de l’essentiel. Les nombreuses rencontres avec les différents acteurs du monde sportif en disent long. Il a visité certaines infrastructures sportives de football du District comme les stades Ouezzin Coulibaly, Mamadou Konaté et le Palais des sports. Le nouveau patron de tous les sports a aussi rendu à certains clubs de foot ball du District de Bamako notamment Djoliba de Bamako et le Stade Malien de Bamako. Le ministre des sports s’engage à relever les nombreux défis tout en préservant les acquis. Il a les compétences et l’expertise avérées dans le domaine. Il n’est pas un inconnu dans le monde sportif malien. Il est déterminé à hisser le drapeau malien sur le toit du football continental comme il l’a fait en basket Ball. En seulement quatre ans, sous son égide cette discipline a remporté neuf trophées dans les différentes catégories. Il pourrait résoudre définitivement la crise qui sévit au sein de notre sport roi qui n’a que trop duré, même si ce n’est pas une tâche aussi facile. Les épreuves sont faites pour être surmontées par des hommes à la volonté trempée d’acier. C’est le cas de ce patriote. Il a notre accompagnement. Adama Sidibé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here