AMADER : Une amélioration significative annoncée dès le 1er trimestre 2018

27

Après avoir surmonté la plupart de ses difficultés, l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale entend intensifier ses activités cette année, notamment au niveau de quatre projets, et le budget 2018pourrait atteindre  20 milliards. C’est l’information donnée à chaud lors de la 30ème session ordinaire de l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (AMADER), tenue le jeudi 11 janvier à son siège au CRES de Badalabougou. Cette session présidée par le Président Directeur Général (PDG) de l’Agence, Mamadou Ouattara a examiné et approuvé le procès-verbal de la 29ème session de l’AMADER, le rapport annuel des activités 2017, la note sur l’exécution du budget au 30 novembre 2017. Elle a également approuvé le programme annuel d’activités 2018 de l’agence ainsi que son budget 2018.

Il ressort des documents approuvés que, l’année 2017 a été essentiellement marquée par des activités de mise en œuvre de quatre projets d’électrification rurale. Il s’agit du Projet Systèmes hybrides d’électrification rurale (SHER) financé par la Banque mondiale, le Projet d’électrification rurale par Systèmes hybrides (PERSHY32) cofinancé par la BADEA et les Fonds Abu Dhabi pour le développement, le Projet production hybride et accès rural à l’électricité (PHARE) financé par l’Agence française de développement et le Projet Energie solaire pour le développement rural au Mali (PESDR) financé par la Banque islamique de développement. Le PDG de l’AMADER a indiqué que malgré des multiples difficultés rencontrées en termes de réalisations physiques et en termes de décaissement, les résultats atteints par l’Agence sont globalement appréciables, grâce à une synergie d’actions menées au niveau des processus supports que sont le financement, l’administration et la communication. Ainsi, au plan de développement de l’électrification rurale, l’Agence a enregistré la signature d’importants accords de financement pour la construction de centrales hybrides dans plusieurs localités. Concernant le projet d’électrification rurale par Systèmes hybrides des 32 villages dont 10 anciens et 22 nouveaux, le recrutement des entreprises pour la réalisation de 10 centrales hybrides se poursuit avec deux contrats en cours de finalisation sur les 3 prévus. Selon le PDG de l’AMADER, le recrutement de l’ingénieur-conseil pour les 32 villages est à la phase d’évaluation des offres. Au plan de développement de l’Energie domestique, concernant la promotion des produits de substitution, 16 507 tonnes de gaz butane ont été consommées sur une prévision annuelle de 15 625 tonnes par les opérateurs partenaires du domaine. Aussi, 24,5 tonnes de briquettes combustibles ont été produites et diffusées par les opérateurs partenaires. Au plan financier, sur une prévision de ressources annuelles de 14,56 milliards, l’Agence a mobilisé, au 30 novembre 2017, 8,87 milliards FCFA, soit un taux de 60,9%. Quant à l’emploi des ressources, sur une prévision annuelle de 14,56 milliards de FCFA, les dépenses s’établissent à 8,29 milliards, soit un taux de 56,92 %. Ces performances jugées faibles sont dues à plusieurs difficultés liées, notamment à l’approbation tardive du PTBA 2017, la lenteur du circuit d’approbation des marchés importants, le retard accusé par les opérateurs, entre autres. Toutefois, Mamadou Ouattara a rassuré que la plupart de ses difficultés ont été surmontées et l’Agence entend intensifier ses activités cette année, notamment au niveau des quatre projets et le budget 2018 pourrait atteindre  20 milliards. Daniel KOURIBA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here