Amélioration des conditions de vie à Kandiaroura: DP World Dakar investi plus de 54 millions FCFA

21
Dans le cadre de sa politique de développement durable intitulée «Notre Monde, Notre futur», DP Word s’est engagé à financer la réalisation d’une adduction d’eau sommaire équipée d’un forage en système solaire ; la réhabilitation d’un forage équipée d’une pompe à motricité humaine (PMH) ; la construction de 15 latrines dans le village de Kandiaroura, commune de Bendougouba, cercle de Kita, d’un coût de 54 575 000 FCFA. La signature de cette convention a eu lieu, vendredi dernier, à l’hôtel de l’Amitié de Bamako. Les documents ont été signés par le directeur général de DP World, Alassane DIOP, et le directeur national SOS Village Enfants du Mali, Wandé DIAKITE. C’était en présence du PCA des Associations SOS Villages Enfants du Mali, le Dr Mamadou Marouf KEITA ; le maire de la commune de Bendougouba, Salim Boubacar TOUNKARA, et le président du Conseil malien des chargeurs (CMC), Ousmane Baballaye DAOU. On y notait aussi la présence de plusieurs responsables de DP World et des ressortissants de la commune de Bendougouba. Au fait, SOS Villages d’enfants, dans sa mission d’acteurs de la protection de l’enfance et la prévention de l’abandon d’enfants, à travers ses programmes de renforcement de la famille (PRF) entreprend d’énormes projets pour lutter contre la pauvreté, la vulnérabilité et la marginalisation. En effet, fort du constat que l’approvisionnement, l’accessibilité à l’eau et l’assainissement adéquat constituent un besoin fondamental et une composante essentielle de la réduction de la pauvreté, SOS Village d’enfants du Mali a mis en place un projet «Assistance en eau, hygiène et assainissement pour le bien-être des enfants et leurs familles» dans le Programme renforcement de la famille de la communauté de Kita, précisément à Kandiaoura, un de leurs villages d’intervention. Il n’est un secret pour personne que dans notre pays, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement reste aujourd’hui un grand défi surtout dans les zones rurales où les populations n’utilisent pas les latrines et passent assez de temps à la recherche d’eau potable. Le village de Kandiaoura ne fait pas exception. Pour preuve, l’état des infrastructures du village n’est pas luisant : un forage réalisé dans les années 1985 en panne depuis plus de 3 ans ; 3 têtes de robinet non-fonctionnelles ; le périmètre maraîcher pour les femmes inexistant ; le niveau d’assainissement faible ; les latrines non fonctionnelles, etc. Et de l’autre côté DP World, dans le cadre de sa politique de développement durable et sa plateforme intitulée «Notre Monde, Notre futur», s’est engagé envers la société, le personnel, la sécurité et l’environnement à bâtir une société dynamique et résiliente en ayant une politique d’investissement communautaire stratégique, axée aussi sur un pilier fondamental qu’est le bien-être de nos collectivités. Voilà comment les 2 parties se sont retrouvées pour la concrétisation de leurs ambitions respectives. Pour le DG de DP World, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement est un droit inaliénable pour chaque personne. C’est la raison pour laquelle, sa société a bien voulu répondre favorablement à ce projet pour la réalisation d’une adduction d’eau sommaire (AES), la réhabilitation de l’ancien forage et la construction de latrines. Le maire de la commune de Bendougouba, au nom des principaux bénéficiaires, a tout d’abord remercié les deux parties. Et d’assurer du bon usage et de l’entretien des infrastructures. Notons qu’une visite des infrastructures à Kandioura a eu lieu par les responsables de DP World et de SOS Village d’enfants du Mali. Et que la signature de la convention à Bamako est due à une question d’agenda des responsables du DP World qui sont là pour rencontrer leurs partenaires, notamment le Conseil malien des chargeurs. DP World est un acteur majeur du commerce mondial et fait partie intégrante de la chaîne d’approvisionnement. DP World exploite des entreprises multiples et connexes depuis les terminaux maritimes et intérieurs, les services maritimes, la logistique et les auxiliaires jusqu’aux solutions commerciales axées sur la technologie. DP World a un portefeuille de 78 terminaux maritimes et terrestres exploités par plus de 50 entreprises liées dans 40 pays reparties sur 6 continents, avec une présence importante sur les marchés à forte croissance et à maturité. Par Sékou CAMARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here