Dr. Abdoulaye Amadou Sy : “Jusque-là, IBK n’a pas informé les Pur de sa candidature”

42
Le président des Partis unis pour la République (Pur), Dr. Abdoulaye Amadou Sy ne regrette pas leur participation dans le bilan d’IBK. “Nous sommes engagés à le soutenir jusqu’à la fin du mandat. Pour le soutien à sa candidature à la présidentielle de juillet prochain, les Pur ne sont pas informés”, déclare-t-il. Les Partis unis pour la République ont célébré le samedi 13 janvier, leur 6e anniversaire dans l’animation de la scène politique. Engagés auprès du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, les Pur ont fait savoir le respect de cette position jusqu’au bout. “Nous sommes comptables du bilan d’IBK et nous le ferons avec plus de responsabilité. Beaucoup a été fait dans le cadre de la bonne gouvernance. Mais les attentes restent grandes. C’est pourquoi nous attirons l’attention du gouvernement sur le respect des délais de l’élection présidentielle et des législatives de 2018. Le respect de ces échéances est un gage de stabilité, de renforcement de notre démocratie et de la cohésion sociale…”, admet Dr. Abdoulaye Amadou Sy. Pour le soutien des Pur à sa candidature à la présidentielle de juillet prochain, le président de la coalition a ajouté qu’ils ne sont pas officiellement informés. “Nous sommes un regroupement avec des entités. Le choix d’une candidature interne n’a pas aussi été l’objet de débat dans notre regroupement. Si la question se pose, l’opinion sera informée le moment venu…” Le vice-président de la Convergence pour le développement du Mali, Souleymane Makamba Doumbia est revenu de l’analyse du mouvement sur les sujets d’actualités. “Les Pur souhaitent que l’application de l’accord soit faite avec la collaboration de la classe politique, de la société civile, les groupes signataires, le gouvernement et la communauté internationale pour la stabilité du pays et la cohésion sociale indispensable pour garantir une paix durable”, selon le vice-président de la Convergence pour le développement du Mali, Souleymane M. Doumbia. S’agissant de l’insécurité résiduelle, les Pur constatent une situation d’instabilité dans les régions du Centre et du Nord du Mali. “Sur ce registre, des mesures appropriées doivent être prises par le gouvernement afin d’endiguer des conflits fratricides que rien ne peut justifier…” Bréhima Sogoba Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here