Grand Forum du Mandé ou ‘’Mandé Blonba’’

26
Placée sous le haut parrainage du chef de l’Etat, son Excellence Ibrahim B Keita, la cérémonie d’ouverture de la première édition des journées culturelles du Grand Forum du Mandé « Mandeé Blonba » a enregistré ce samedi 13 janvier 2018 au palais des sports feue Salamata Maiga à l’ACI 2000 de Bamako, la présence du Chef de l’Etat. Les journées culturelles du Mandé s’inscrivent dans le cadre des activités du Grand Forum du Mandé (GFM) dont l’objectif majeur est la promotion de la culture. Elles sont un espace de rencontre d’hommes et de femmes qui partagent les mêmes valeurs sociétales et qui nourrissent de nobles ambitions pour un Mali de grands desseins. Le thème principal pour cette première édition est ‘’ les Atouts et potentialités économiques du Mandé’’. Selon Mamadou Lamine Diarra, président du GFM ‘’Toute rencontre est enrichissante’’. Les journées ne seront pas uniquement l’occasion d’exprimer les seuls talents artistiques dans les domaines des chants et danses. Des conférences débats sont prévues sur des thèmes notamment la charte de Kurukanfuga un thème fédérateur qui nous invite à interroger notre passé et y puiser l’inspiration nécessaire pour une meilleure gestion des crises multiformes et multidimensionnelles du moment, la femme paix et développement qui mettra en évidence le rôle prépondérant de la femme autant dans la stabilité que dans la recherche de la paix et de développement à l’échelle du pays. « Le Mandé peut tanguer mais il ne chavirera jamais » Le GFM est un cadre convivial et fraternel de concertation et de réflexion des ressortissants et sympathisants du Mandé sur les problèmes d’intérêt local et national. Association apolitique et non confessionnelle, le Grand Forum du Mandé ou ‘’Mandé Blonba’’ a été créé sur l’initiative des sages du Mandé le 25 mai 2015. Pour le ministre de la Culture représenté par son collègue des Affaires religieuses et des cultes, Thiono H Diallo, organisé cette cérémonie est une obligation et un départ aux réalités de notre pays. Selon le ministre Diallo, le Mandé à l’époque c’est du Sud au Centre en passant par le Nord le GFM s’appelle ainsi que cela est normal car le Mandé est le Mali d’aujourd’hui qui était les ‘’MANDEKAS’’. Pour le parrain de l’évènement être Mandeka c’est de poser des actes. Le président de la république s’est dit honoré d’être le parrain de cet évènement. Il a salué les initiateurs du GFM, les sages du Mandé qui ont effectué le déplacement et surtout la présence de la Guinée à ces journées culturelles. La fin de la cérémonie a été marquée par la remise des attestations de reconnaissance et de mérite à certaines personnalités du GFM. Vive la deuxième édition des journées culturelles du Mandé ou ‘’Mandé Blonba’’. Etaient présents à cette cérémonie des membres du gouvernement, les chefs des institutions nationales, les représentants de la communauté internationales amie (MUNISMA et les PTF), les sages du Mandé et l’agence du Grand Mandé de la Guinée (AGM) comme invité spécial. Awa Sogodogo Stagiaire. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here