Nos expatriés : Cheick Tidiane Diabaté en Italie pour de relancer

28
Pas utilisé par Osmanlispor (D1 turque) en première partie de saison, Cheick Tidiane Diabaté part à la relance en Serie A. Sous contrat jusqu’en juin 2019 avec la formation turque, l’attaquant malien débarque sous la forme d’un prêt payant avec option d’achat. Suite à la traditionnelle visite médicale, l’actuelle lanterne rouge de Serie A a déboursé 200 000 euros (environ 131 millions de F cfa) pour obtenir le renfort de celui qui avait brillé sous les couleurs de Metz la saison passée. La mission sera encore plus difficile avec Benevento, dernier de Serie A et à huit points du premier non-relégable, la Spal. Le club entraîné par Roberto De Zerbi reste néanmoins sur 2 victoires consécutives, après avoir débuté la saison par 17 défaites et un nul. Cheick Tidiane Diabaté est attendu par sa nouvelle équipe dans la ville d’Acaya, où Benevento se trouve actuellement en stage alors que la reprise de la Serie A n’intervient que dimanche prochain. Pour ses débuts, Cheick Diabaté se déplacera sur la pelouse de Bologne. En Campanie, le joueur malien devrait retrouver quelques éléments qui lui sont familiers. Le contexte déjà, épineux, mais pas sans espoir, d’une équipe qui se bastonne pour survivre au plus haut niveau. Rien de nouveau pour l’attaquant malien, débarqué dans des conditions analogues la saison dernière à Metz, alors que les Lorrains déprimaient à la 18è place de la Ligue 1. Pour un résultat au-delà des espérances du club lorrain : en six mois, le Malien relègue Mevlüt Erding sur le banc, plante 8 buts en 14 matches et s’affirme comme un élément majeur du maintien des Grenats dans l’élite. Avant de repartir pour Osmanlıspor et la Turquie, avec des projets d’avenir plein la tête. Ce qui lui valait d’ailleurs de goûter au banc de touche ces derniers mois. «En ce moment, je ne joue pas parce que le club a compris que je voulais partir. Je ne l’ai pas caché», confiait le joueur, début décembre dans les colonnes de France Football. Cheick Tidiane Diabaté n’a alors qu’un seul objectif en ligne de mire : le mercato d’hiver et un nouveau retour sur le devant de la scène, loin d’Ankara (Turquie) : «C’est aussi pour ça que je suis motivé pour m’entraîner, car je sais que si je pars dans un autre club, ce sera une mission pour confirmer et démontrer ce que je sais faire. Tout le monde est averti : j’ai la dalle. Les filets vont bientôt trembler. J’en ai envie, ça me manque». Avec les Aigles du Mali, la dernière sélection de Cheick Tiadiane Diabaté remonte à 2013, lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 au Brésil. Mais auparavant, en 2012, l’avant centre malien avait participé à la CAN, Gabon 2012 où le Mali a terminé à la troisième place, après avoir battu le Ghana (2-0). Cheick Tidiane Diabaté a été co-meilleur buteur du tournoi, avec 3 réalisations. Seïbou S. KAMISSOKO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here