Préparatifs des futures échéances électorales : Les cols bleus de la CODEM retroussent les manches

33
a quatrième force politique du Mali la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM) est en revue de troupe afin affruiter les armes et mieux aborder les futurs échéances électorales. Le Dimanche 07 Janvier 2018, certains cadres du parti étaient à Koutiala pour la conférence des cadres de la région de Sikasso délocalisée dans la capitale de l’or blanc. La conférence a servi de cadre pour faire le point de l’état d’implantation du parti au sein de la région et de la mobilisation des militants en faveur d’une victoire éclatante de la CODEM lors des prochaines échéances électorales. Une forte délégation de la convergence pour le Développement du Mali (Codem) conduite par les vices présidents Harouna Barry et Ibrahima Tolo était dans la capitale de l’or blanc le week-end dernier pour la conférence des cadres du parti. Les militants du parti de la région de Sikasso qui s’étaient donné rendez-vous à koutiala ont rassuré la délégation par leur engagement et leur détermination dans l’enracinement des racines du parti dans la région. Le secrétaire général de la section de Koutiala Dramane Konimba Goita a indiqué que la Codem est un parti qui a du poids sur l’échiquier politique malienne notamment dans la région de Sikasso et que les récents résultats glanés lors des élections municipales lui ont permis d’occuper la quatrième place. Il a salué l’engagement et la détermination des militantes et militants du parti dans le cercle de Koutiala et dans la région de Sikasso qui leur ont permis de renverser l’hiérarchie politique malienne en déclassant certains partis. Le secrétaire général Goita a inventorié les difficultés auxquels ils font face aux cadres du parti qui avaient effectué le déplacement à Koutiala comme les difficultés financières, de formation etc. « Malgré ces exploits, le parti fait face à beaucoup de difficultés », a-t-il souligné. Harouna Barry le vice président de la Codem a affirmé que le parti a initié ces conférences afin de connaitre le degré d’implantation des structures du parti au niveau régionale et de dégager des perspectives pour les élections à venir. Il a rassuré le secrétaire général de la section de Koutiala Goita et les militantes et militants qu’ils rendront compte de leurs préoccupations au président et aux autres membres du bureau politique national du parti dans le but de les résoudre et de permettre au parti de viser encore très haut dans la région. Moussa Samba Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here