Ministère de l’Equipement et du Désenclavement : Les nobles ambitions du ministre Traoré Seynabou Diop pour l’année 2018

49
Après une année 2017 riche en réalisations à travers le pays, le Ministère de l’Equipement et du Désenclavement a un programme très chargé et ambitieux pour l’année 2018 en cours. Ces perspectives porteront sur la mise en œuvre des actions majeures retenues dans le plan d’actions 2015-2019 de la Politique Nationale des Transports, des Infrastructures de Transport et du Désenclavement (PNTITD) adoptée en octobre 2015 par le gouvernement. Au titre de l’année 2018, le département en charge de l’Equipement et du Désenclavement conduit par Traoré Seynabou Diop envisage de procéder entre autres, au lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Kwala-Goumbou-Nara ainsi qu’à l’achèvement de plusieurs études dont celles du 4ème pont de Bamako, de la route Kadiana-Zégoua, Dioila-Massigui-Koualé-Kébila, Bougouni-Manakoro-Frontière Côte d’Ivoire et celles de la route Sadiola-Kéniéba. Dans le cadre du désenclavement et de l’entretien routier, les efforts seront axés sur le démarrage des travaux de bitumage de la bretelle Katélé-Zégoua-Kadiolo avec l’aménagement de 4 km de voiries urbaines dans la ville de Kadiolo. Le démarrage: des travaux de construction et de bitumage de la voie de contournement de la ville de Koulikoro, des travaux d’aménagement de la voie de Kouloubléni dans la commune de Kalabancoro, l’entretien courant d’environ 1500 km de routes du réseau prioritaire, la construction de 2 bacs de traversée, la poursuite de la mise en œuvre du réseau géodésique de référence du Mali, la poursuite et le renforcement du projet de péage par voie électronique et le démarrage des travaux d’aménagement en 2x2 voies de la traversée de Sikasso. L’année 2018 sera marquée également par le bouclage du processus de recherche de financement de plusieurs projets routiers et études routières. Notamment, la recherche de financement pour les études et les travaux de construction d’un échangeur à Sikasso, la poursuite de la recherche de financement des études et des travaux de bitumage de la route Fana-Béléco-Kignan avec la construction d’un pont sur le Badiè. Sans oublier la recherche de financement pour des études routières pour la route Nioro-Yélimané-Kayes et Kita-Toukoto-Bafoulabé avec la construction d’un pont sur le fleuve Bakoye, des travaux de bitumage des routes Bamako-Ségou (Phase 2), Bourem-Anéfis-Kidal et Sévaré-Gao, ainsi que la recherche de financement pour les travaux de réhabilitation du tronçon malien de la voie ferrée Dakar-Bamako. Au compte du premier trimestre 2018, seront lancés, les travaux de pavage de 4 km de voirie dans la commune rurale de Pélingana dans le cadre du projet d’aménagement en 2x2 voies de la section Ségou-San sur 7 km de la RN6, les prolongements sur 800 mètres linéaires sur cette même section vers le village de Dialabougou, les travaux d’aménagement en 2x2 voies de l’échangeur (place des Martyrs) et ses voies d’accès, les travaux d’aménagement en 2x2 voies de la route Tour de l’Afrique-Yirimadjo-3ème Pont avec la construction d’un échangeur et les travaux de construction de 445 km de pistes rurales dans les régions de Koulikoro et de Sikasso dans le cadre du Projet d’Aménagement de l’Accessibilité Rurale(PAAR). Moussa Sékou Diaby Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here