Moussa Sinko Coulibaly désavoue le coup d’Etat du 22 mars

297
Depuis sa démission récente, l’ancien général Moussa Sinko Coulibaly, ancien haut responsable du pouvoir d’IBK et ancien homme du putsch du 22 mars 2012 au Mali, multiplie les sorties médiatiques afin de séduire les Maliens. Le dimanche 14 janvier, il était l’invité de l’émission « Invité Polítik » de la chaine de télévision Africable. Selon l’ancien ministre d’IBK, le pays va à la dérive. « Nous devons opter pour un changement réel au sommet de l’Etat. Il faut fermer le robinet de la corruption. Le processus doit commencer aujourd’hui. La solution du Mali est entre nos mains ». D’après Coulibaly, le changement ne se réalisera que lorsqu’on luttera contre la mauvaise gouvernance qui est le grand défi auquel le pays fait face. Quid du coup d’état qu’ils ont perpétré le 22 mars 2012 ? « Si le coup d’Etat de 2012 était à refaire, c’est sûr qu’on ne le referait pas », a indiqué l’ancien directeur de cabinet de l’auteur du putsch du 22 mars Amadou Haya Sanogo. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here