Suivi de la campagne de commercialisation du coton : Dr Nango Dembélé dans la zone cotonnière de la CMDT

8
Le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, accompagné d’une forte délégation composée du PDG de la CMDT, Pr Baba Berthé, du représentant de l’APCAM, M. Bakary Klédiomo Dembélé et des chefs de services rattachés à son département, a effectué du 11 au 13 janvier dernier, une visite de terrain dans la zone cotonnière de la CMDT (Doïla, Bla, Koutiala, Yorosso, Sikasso, Bougouni). Il s’agissait de faire le suivi de la campagne de commercialisation du coton graine (réception et mise en place des intrants et achat de coton) mais aussi le suivi de la campagne d’égrenage (transport du coton graine, égrenage, stockage et évacuation fibre) dans ces localités et de rencontrer les travailleurs et les producteurs. Partout où le ministre s’est rendu, il a mis un accent particulier sur l’augmentation des rendements à l’hectare et la qualité de la productivité pour la prochaine campagne. Au cours de cette visite de terrain, la délégation ministérielle a sillonné la zone de la « filiale Centre de la CMDT » composée des localités de Doïla, Fana, Touna et Bla, en passant par la « filiale Nord-Est CMDT » qui comprend les localités de Koutiala, de Yorosso et de Karangana et la « filiale Sud » qui a porté sur les localités de Sikasso et de Bougouni. Partout où le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, et sa délégation ont eu des entretiens avec les producteurs, la question des équipements agricoles de qualité a été évoquée par les paysans parce que dans certaines localités, les pluies se sont momentanément arrêtées au mois de juillet l’année dernière. Selon le ministre Nango Dembélé, là où l’hivernage a vite démarré, les gens qui avaient des tracteurs ont immédiatement mis leurs cultures à plat. Par contre, les animaux étaient faibles pour ceux qui dépendaient de la culture attelée. « Donc, il fallait attendre les mois de juin et juillet pour permettre aux animaux de brouter des herbes pour récupérer de la force. Les propriétaires de tracteurs ont bénéficié de ces avantages », a-t-il précisé. Avant d’annoncer que le second programme présidentiel d’équipements agricoles portera sur 500 tracteurs. Il y’aura aussi des motoculteurs, des charrettes, des charries, des H pailles, des cases flottantes dont les distributions doivent commencer incessamment. « C’est un programme présidentiel qui va continuer et dont l’objectif est de ramener le taux d’équipements qui tourne autour de 40 à 41% aux alentours de 60 à 70%. C’est à ce rythme que le secteur sera plus attractif pour les jeunes », a expliqué le ministre de l’Agriculture. Lors des différentes rencontres que Dr Nango Dembélé a eu avec les travailleurs de la CMDT et les producteurs, il a annoncé la bonne nouvelle aux paysans selon laquelle, le Mali est le premier producteur de coton en Afrique avec plus de 700.000 tonnes. Tout en remerciant les producteurs, il a souligné la nécessité d’augmentation des rendements et de la productivité du coton pour la campagne prochaine car pour lui, il n’est pas possible de réduire la pauvreté rurale sans au préalable augmenter la productivité du secteur agricole. Adama DAO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here