Solidarité : Des carcasses de moutons aux plus démunis

29

Au total, 5000 carcasses provenant des moutons sacrificiels du pèlerinage 2017 à la Mecque ont été distribuées aux couches vulnérables de la ville de Bamako  Fidèle à sa tradition, le Royaume d’Arabie Saoudite a gracieusement offert à notre pays, des carcasses de moutons sacrifiés à l’occasion du pèlerinage 2017 effectué à la Mecque. Leur réception a donné lieu à une cérémonie officielle organisée le samedi dans l’enceinte de Soterco sis à Soubat. Le coup d’envoi pour leur distribution aux personnes bénéficiaires a été ainsi donné.

La cérémonie a mobilisé, côté saoudien, une forte délégation conduite par le chargé d’affaires de l’Ambassade de l’Arabie Saoudite au Mali. Côté malien, il y avait le secrétaire général du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire, accompagné d’une forte délégation. Pour le chargé d’affaires saoudien, M. F ayez Alhuthali, cette distribution des carcasses de mouton est un projet de son pays à l’endroit de la République sœur du Mali. Selon le diplomate, ce geste humanitaire est fait pour consolider les liens d’amitié séculaires qui existent entre ces deux peuples. FayezAlhuthali a en remercié les plus hautes autorités du pays, pour les facilités accordées, afin que la marchandise arrive à bon port Pour le Secrétaire général du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire, cette donation de viande après chaque campagne de Hadj est une tradition établie et respectée depuis plus de deux décennies par les autorités saoudiennes à l’endroit du Mali.  Cette année, les bénéficiaires sont les pensionnaires des maisons d’arrêt, les malades démunis des hôpitaux et les personnes vivant avec un handicap. Samba Alhamdou Baby a nourri le vœu de voir une telle distribution contribuer à alléger la souffrance, tout en améliorant leur quotidien. Pour un partage correct et équitable, il a invité toutes les personnes impliquées dans la distribution, à s’investir afin qu’elle se passe dans la règle de l’art. Et cela, conformément aux conclusions de la Commission nationale de gestion de la viande de sacrifice, mise en place pour les besoins. Le Secrétaire général du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire a également remercié le Royaume d’Arabie Saoudite, ainsi que la Banque islamique de développement (BID) pour ce geste combien généreux pour le rétablissement paritaire entre les différentes couches sociales au Mali. Diakalia M. Dembélé  

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here